Sélectionner une page

Aloe Energy passe dans le giron de Sonnedix

Aloe Energy passe dans le giron de Sonnedix

Le groupe Sonnedix, producteur indépendant d’énergie solaire, renforce sa présence dans le photovoltaïque en France avec l’acquisition du développeur et exploitant Aloe Energy, qui opérait près de 70 MW de centrales solaires sur l’Hexagone et qui détient un important portefeuille de projets à divers stades de conception et/ou construction.

Sonnedix développe, construit, détient et exploite des centrales photovoltaïques en s’adossant à un fonds financier majoritairement contrôlé par des investisseurs institutionnels conseillés par J.P. Morgan (voir également notre article). En 18 mois, le groupe a conclu cinq acquisitions majeures pour une puissance totale supérieure à 300 MW (voir aussi ici) pour un montant total de 1,4 milliard d’euros, et a doublé sa capacité globale en construction et en exploitation à plus de 600 MW. Son portefeuille global totalise 1,2 GW en développement, construction et exploitation. Avec 155 MW de puissance PV opérationnelle en France, le groupe pointe désormais à la 4e place du classement des acteurs dans le solaire sur l’Hexagone. Il détient aussi plus de 100 MW en opération en Italie et autant en Espagne. « Nous espérons continuer à nous développer en France et en Europe, et sommes heureux de la présence, au sein de Sonnedix, de l’équipe d’Aloe Energy qui a encore été très active lors des derniers appels d’offres dans son pays », a souligné Andreas Mustad, CEO de Sonnedix.

Créé fin 2014 par les fondateurs du producteur indépendant d’énergies renouvelables (EnR) en Inde Greenko dont Jean-Pascal Tranié au poste de CEO avec un actionnariat indirect de Axa Clean Energy, Bernis Investissement, Debiopharm Investment et les fondations Nixdorf, Aleo Energy avait étoffé son portefeuille dès février 2015 avec la reprise de l’ensemble des centrales photovoltaïques en opération et en développement et des activités de maintenance d’Eco Delta. En septembre 2015, Aloe Energy avait refinancé la dette de son portefeuille de 9 centrales photovoltaïques détenus par sa filiale Delta Solar (jusque-là apportée par 7 pools bancaires différents), pour 200 millions d’euros auprès de Crédit Agricole Corporate & Investment Bank, Siemens Bank et Société Générale. Ces actifs affichant une puissance installée de 69,3 MWc étaient tous issus de l’acquisition de Delta Solar auprès d’Eco Delta. En dernier, Aloe Energy appartenait à un consortium incluant Aloem, Ardian Infrastructure et Debiopharm Investment.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This