Top Menu

Les prix des cellules solaires tendent à la baisse

Selon EnergyTrend, une division de la société de conseil TrendForce, les prix des cellules solaires seraient en train de chuter du fait d’un recul de la demande ces dernières semaines. Les fabricants taïwanais ayant d’énormes capacités de production semblent être les plus affectés. En deux semaines, les prix de leurs cellules solaires auraient baissé de 0,342 dollars/W à environ 0,338 dollars/W, voire à 0,335 dollars/W.

EnergyTrend-100316Le prix moyen des cellules solaires de source chinoise aurait, lui, diminué de 6% le mois dernier. Pour EnergyTrend, cette tendance à la baisse devrait perdurer, entre autres parce que l’objectif de 20 GW d’installations photovoltaïques pour 2016 en Chine n’apparaît pas réalisable. Sans travaux de renforcement, le réseau électrique du pays serait en effet limité dans sa capacité d’intégration de l’électricité de source renouvelable (environ 20% du volume PV installé l’an passé ne serait pas encore opérationnel pour cette raison). Une modification des aides financières au déploiement PV serait en outre à l’étude, ce qui impacterait fortement les projets.

Par ailleurs, les exportations de Taïwan vers le Japon ont quasiment diminué de moitié en 2015. “Les fabricants taïwanais de cellules solaires ont perdu des parts de marché à la suite de la baisse des tarifs d’achat dans ce pays l’an passé. Afin de maintenir des marges acceptables, les assembleurs de panneaux avaient en effet préféré recourir à des cellules solaires chinoises, moins chères que celles de Taïwan. Face à cette concurrence et un contexte de recul de la demande, les fabricants taïwanais baissent actuellement les prix pour engranger de nouveaux contrats d’approvisionnements », explique Corrine Lin d’EnergyTrend.

Selon la société d’études de marché, les pics de demande sur les marchés étatsunien et japonais sont passés, et les prochains mois s’annonceraient moins porteurs. Par ailleurs, le marasme perdure sur la plupart des marchés européens. Les fabricants taïwanais doivent donc essentiellement négocier avec de gros clients en Chine et des partenaires OEM dans le Sud-Est asiatique pour écouler leurs énormes capacités de production.

« Une certaine pénurie de cellules solaires s’était installée l’an passé du fait d’un rush sur les installations photovoltaïques en Chine, mais les capacités de production avaient été ajustées », précise Corrine Lin. « Aujourd’hui, les capacités dans les usines sont telles que les fabricants taïwanais sont impactés en priorité dès le moindre recul de la demande. » Pour maintenir leurs marges, les fabricants de cellules solaires devront maintenant peut-être renégocier les prix des tranches de silicium.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This