Top Menu

Newheat inaugure un banc de test pour le solaire thermique chez Exosun

Vendredi 28 octobre, la jeune pousse Newheat, spécialisée dans la chaleur 100% solaire pour des procédés industriels et des réseaux de chaleur urbains, inaugurera un banc de test sur le site de son partenaire Exosun à Martillac en Gironde.

Newheat-051016

Exemple de centrale solaire thermique au Danemark

Newheat propose à ses clients utilisateurs de chaleur (au premier rang desquels les réseaux de chaleur urbains et les sites industriels) de l’énergie solaire thermique à un prix compétitif comparé à celui des solutions classiques, en contrepartie d’un engagement d’achat de la chaleur produite sur une durée de 15 à 20 ans. Dans les régions suffisamment ensoleillées, la jeune pousse estime pouvoir proposer un tarif de chaleur plus faible de 10% à 30% comparé aux moyens de production classiques (gaz, fioul, biomasse, etc.), en fonction des zones géographiques et des niveaux de températures demandés.

Créée en 2015 à Bègles sur le site Newton de la technopole Bordeaux Technowest, cette startup est impliquée dans un projet de R&D intitulé Optiship, pour Optimize Solar Heat for Industrial Processes, qui a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projets Initiative PME du programme d’investissements d’avenir piloté par l’Ademe. Ce projet a pour objectif d’optimiser la fourniture de chaleur solaire à destination d’utilisateurs industriels pour leurs procédés, en améliorant la fiabilité, la compétitivité et la prévisibilité de l’énergie thermique fournie par des centrales solaires. Il prévoit la réalisation d’un banc de test incluant différentes technologies de solaire thermique, ainsi que des protocoles de tests visant à en modéliser le fonctionnement dans des conditions proches de celles d’un environnement industriel. Le projet devrait durer 18 mois. Le budget total d’investissements se situe à 450000 euros, et est financé à 45% par l’Ademe. Un premier pilote industriel sera par ailleurs installé début 2017 à proximité du site de production d’un premier client industriel en région Nouvelle-Aquitaine. Ce pilote, qui sera la plus grande centrale solaire thermique de France, permettra à Newheat de confirmer son modèle économique et d’accélérer le développement commercial de son activité.

Newheat s’est fixé pour objectif de réaliser environ 20 centrales solaires thermiques d’ici 2020, dont 80% seront situées à l’international. Ces centrales auront une taille unitaire de 10 MWTh, et devraient représentant 4 millions d’euros d’investissement chacune. Soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine et BPI, qui lui ont octroyé des subventions en début d’année 2016, la société compte aujourd’hui 8 collaborateurs dont 6 ingénieurs et 1 doctorant (dont la thèse est pilotée par le laboratoire thermique et procédé de l’université de Pau et des Pays de l’Adour). Elle vise à créer  20 à 30 emplois directs dans les trois ans, et 50 à 100 emplois indirects chez ses partenaires et sous-traitants basés en France et en Aquitaine.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This