Top Menu

L’activité PV recule de 10% au 1er semestre 2016 en France, estime l’Observatoire du solaire

L’Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque publié par le think tank France Territoire Solaire estime l’activité PV à seulement 158 MW de puissance raccordée au 2e trimestre 2016 en France, soit 13 % de moins qu’au trimestre précédent. Tous les secteurs reculent, en particulier celui des grandes centrales au sol. Sur le 1er semestre 2016, l’activité s’affiche à 350 MW, soit 10 % de moins qu’au premier semestre 2015. L’effet des récents appels d’offres*, avec plus d’1 GW de projets lauréats, ne se fera sentir au mieux qu’au dernier trimestre 2016, voire seulement en 2017.

Pour le think tank, l’année 2016 risque de se terminer avec un niveau de raccordement de 600 MW à 700 MW. Ceci ne représente nullement le dynamisme du secteur. En 2017, l’activité devrait par contre dépasser le Gigawatt. Au-delà, le volume annuel atteindrait 1,5 à 2 GW grâce aux appels d’offres pour le photovoltaïque récemment annoncés par le ministère en charge de l’énergie avec un calendrier régulier (voir nos articles ici et ici).

Dans le PV résidentiel, le volume installé au second trimestre 2016 recule à nouveau après trois trimestres de légère hausse. Ce marché oscille entre 20 et 30 MW. Du côté des moyennes toitures (9 à 100 kW), les raccordements restent à un niveau très bas.

Pour ce qui est des grandes toitures (100 – 250 kW), le volume installé reste faible. La 2e vague d’appels d’offres, dont la mise en service arrivait à échéance à fin juin 2016, montre un taux d’abandon inférieur à 50%. L’activité PV dans les très grandes toitures (250 kW à 1 MW) a toutefois connu une certaine embellie, un volume de projets lauréats CRE 2 arrivant à échéance. Enfin, le segment des très grands projets au sol affiche aussi un recul. Ce dernier peut s’expliquer par des lenteurs administratives retardant le raccordement des installations.

La file d’attente atteint la barre des 2 GW. Elle s’affiche globalement en légère baisse après trois trimestres de hausse. Elle est toutefois en hausse de 50% pour les toitures résidentielles et moyennes toitures, et de 12% pour les grandes et très grandes toitures.

*Il est question des AO CRE 3, AO ZNI, AO simplifié …

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This