Sélectionner une page

Mise en service de la première centrale « flotovoltaïque » de Nouvelle-Aquitaine

Mise en service de la première centrale « flotovoltaïque » de Nouvelle-Aquitaine

Il aura fallu tout juste un an à la première centrale « flotovoltaïque » de Nouvelle-Aquitaine pour commencer à capter l’énergie du soleil. En chantier depuis septembre 2019, cette centrale photovoltaïque flottante a été inaugurée le mardi 6 octobre 2020 à Saint-Maurice-la-Clouère (86).

Portée par Sergies, filiale de Sorégies spécialisée dans la production d’énergies renouvelables, la réalisation de cette centrale est une solution de valorisation d’un espace artificialisé pour la production d’électricité verte. Cette centrale photovoltaïque flottante est construite sur l’ancienne carrière remise en eau de l’entreprise GSM. Son installation en milieu aquatique permet un gain de productivité, grâce au refroidissement naturel des panneaux photovoltaïques et à la réverbération des rayons lumineux sur l’eau. Ses panneaux photovoltaïques, fabriqués par VMH à Châtellerault, sont entièrement démontables et recyclables.

Cette centrale produira plus de 3,3 GWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 700 foyers. Si tous les lacs artificiels de France, soit 300 km², se convertissaient au photovoltaïque, ils pourraient couvrir les besoins de 3 millions de foyers (chauffage et eau chaude sanitaire compris), avance le producteur d’EnR.

Les habitants de la communauté de communes, puis du département, ont été associés à ce projet grâce à financement participatif citoyen, ouvert l’été dernier sur la plateforme Lumo, à hauteur de 150 000 euros. Rejoint par une centaine de souscripteurs, ce financement permet de donner une traçabilité à son épargne et de lui donner du sens, en investissant dans la production d’énergies bas carbone de son territoire.

Les chiffres clés de la centrale « flotovoltaïque » de Saint-Maurice-la-Clouère :

  • Surface d’eau brute 4,5 ha
  • Surface d’emprise de l’installation 3,9 ha soit 75% du terrain
  • Puissance 2,87 MW
  • Nombre de modules (0.99 m x 1.978 m) 7 992
  • Energie annuelle produite 3 330 MWh/an
  • Equivalence consommation électrique 700 foyers
  • Economie de CO2 rejetés dans l’atmosphère 1 000 tonnes de CO2/an
  • Coût total de l’opération 3 M€

Etaient présents pour le lancement de cette innovation technologique : Jacques Deschamps, nouveau président du Syndicat Énergies Vienne, Laurent Doret, maire de Saint-Maurice-la-Clouère, Emmanuel Julien, président du directoire de Sergies, et Sylvie Berhault, directrice générale de GSM.

 

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This