Top Menu

EU ProSun relance une procédure contre l’industrie solaire chinoise

EUprosun457L’initiative de l’industrie solaire européenne EU ProSun accuse : le dumping chinois continue dans le solaire, les cellules solaires et panneaux photovoltaïques étant transférés depuis la Chine vers des pays tiers et ensuite importés dans l’UE afin d’éviter les tarifs douaniers. Elle a officiellement demandé l’ouverture d’une enquête concernant ces pratiques illégales et les importations depuis Taïwan et la Malaisie auprès de la Commission européenne.

Les exportateurs de Taïwan et de Malaisie ne seraient pas en mesure de prouver clairement que les produits en question ont été fabriqués localement, estime-t-on chez EU ProSun. « Jusqu’à 30 % des importations de produits solaires chinois contournent de façon frauduleuse les mesures de l’UE en matière d’importation », déclare notamment Milan Nitzschke, président d’EU ProSun et porte-parole de l’entreprise allemande SolarWorld qui a officiellement déposé la demande.

Rappelons que, à l’été 2013, l’UE et la Chine étaient parvenues à un accord sur un prix minimum pour les importations de modules et de cellules solaires originaires de Chine. Les mesures ainsi mises en place pour devaient durer jusqu’à fin 2015, un délai susceptible d’être étendu. Pour EU ProSun, qui est en faveur de l’extension de ce délai, les fournisseurs chinois effectueraient en effet des paiements en guise de remboursement à leurs clients ce qui, au final, aboutirait à un prix net réel inférieur au prix minimum et donc aux prix proposés par la concurrence.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This