Top Menu

EnR : les projets citoyens bénéficient aux territoires

Lors des premières Assises nationales des énergies renouvelables citoyennes organisées à Montpellier la semaine dernière, l’Ademe a souligné l’importance des projets d’énergies renouvelables (EnR) participatifs pour l’accélération de la transition énergétique. Suite à une étude spécifique, Energie Partagée a dévoilé que les centrales photovoltaïques, par exemple, feraient bénéficier leurs territoires respectifs de plus de 34 M€ de retombées économiques locales. L’organisme a, pour cela, extrapolé les résultats obtenus sur les projets analysés, à savoir trois centrales PV au sol et 23 en toiture actuellement en production*.

En incluant l’éolien, Energie Partagée aboutit à près de 100 millions d’euros de retombées économiques locales générées par les 98 projets citoyens, existant dans ces deux secteurs, en exploitation à l’été 2019, sur l’ensemble de leur durée de vie (environ 31% correspond à des revenus issus de l’investissement local).

Si l’étude n’a pas vocation à comparer les projets citoyens et les projets privés, Energie Partagée s’est appuyé sur l’hypothèse qu’il n’y a pas d’investissement local dans les projets privés classiques (non étudiés), et que la part des prestations locales est réduite, voire potentiellement nulle. Or, les deux tiers des retombées locales sont le revenu de l’investissement local. Ainsi, en investissant directement dans les sociétés locales de projets, en moyenne, les retombées locales pourraient être multipliées par au moins 2 voire 3 comparé aux projets privés, selon le taux de recours a des prestataires locaux.

L’Ademe distingue, elle, deux grands types de projets – les projets à gouvernance locale (souvent appelés « projets citoyens ») et les projets à financement participatif via le crowdfunding – et insiste sur la complémentarité des deux. L’Agence met toutefois l’accent sur les projets EnR à gouvernance locale, portés par et pour les territoires. Les citoyens et/ou les collectivités s’impliquent en effet dans la gouvernance en étant actionnaires et donc décisionnaires, avec une rémunération possible sous la forme de dividendes et/ou de réinvestissement dans des projets locaux de maîtrise des consommations d’énergie (sensibilisation, rénovation, mobilité…). Les collectivités de toutes tailles et leurs groupements (syndicats d’énergie, entreprises publiques locales…) ont un rôle clef dans l’essor des projets d’EnR à gouvernance locale, estime l’Ademe, grâce à leurs prérogatives en matière d’énergie et de planification, leur connaissance du territoire et leur rôle de facilitateur et mobilisateur auprès des habitants. Ce type de projet permet également d’augmenter, pour les développeurs, les chances de succès des projets et leur adhésion par les riverains en rendant plus transparente et concertée leur démarche de développement, en nouant des partenariats avec les acteurs locaux très en amont.

Le financement participatif via le crowdfunding intervient, lui, une fois le développement du projet terminé (étude de faisabilité réalisée et permis obtenu). Les citoyens prêtent leur argent, souvent via des plateformes dédiées, et bénéficient d’une rémunération sous la forme d’intérêts. Ces projets constituent un moyen simple pour les particuliers de flécher leur épargne vers des projets vertueux du point de vue de l’environnement grâce à des produits financiers présentant des taux attractifs par rapport au marché et avec des risques maîtrisés, mais sans implication dans la gouvernance.

L’Ademe encourage donc les collectivités et les particuliers à participer aux projets d’énergies renouvelables (EnR). Pour les collectivités, c’est un moyen de favoriser l’appropriation locale des projets et leur intégration, et d’optimiser leurs retombées socio-économiques sur les territoires, en particulier lorsqu’il y a gouvernance locale.

Pour plus d’informations sur l’avis de l’Ademe, cliquer ici

*Pour plus d’informations sur l’étude d’Energie Partagée, cliquer ici

, , , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This