Top Menu

La centrale PV de la Petite Vicomté aux Ponts-de-Cé livre ses premiers kWh

Avec ses 20000 panneaux solaires et sa puissance de 9,2 MW, la centrale photovoltaïque de la Petite Vicomté aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire), la plus grande de la région, a commencé à injecter ses premiers kWh sur le réseau électrique. Le projet a été porté conjointement par plusieurs acteurs : la société d’économie mixte Alter Energies*, le développeur Valeco et de nombreux citoyens à travers le fonds d’investissement Energie Partagée. Ensemble, ils ont financé cette installation à hauteur de 8,3 millions d’euros.

Le groupe Valeco, qui figure dans le top 10 des exploitants de projets EnR sur le marché français et est aujourd’hui intégré au groupe allemand EnBW (voir notre article), avait été retenu pour co-développer le projet et apporter son expertise technique. Le dossier avait ensuite été retenu à un appel d’offres CRE. L’électricité produite est vendue à Enercoop, fournisseur d’électricité 100 % renouvelable, via le mécanisme de complément de rémunération. Enercoop bonifie cet achat avec une prime qui permettra de financer des actions de sensibilisation en faveur de la transition énergétique.

La centrale PV devrait produire l’équivalent de la consommation de 4000 foyers, sur un site impropre à toute autre activité : une première dans la région. Elle permet en effet de réhabiliter un site qui a longtemps servi de décharge, soit un terrain impropre à l’agriculture et à la construction. « À l’origine du projet, la commune des Ponts-de-Cé et Angers Loire Métropole se sont interrogées sur la meilleure solution pour valoriser cette ancienne décharge. Très rapidement, l’idée d’une centrale solaire s’est imposée et les deux collectivités se sont tournées vers nous pour prendre en main le développement, tout en gardant la maîtrise du projet », a expliqué Jean-François Gruau, responsable d’opération pour la SEM Alter Energies, société publique créée en 2009 qui accompagne les collectivités du Maine-et-Loire, des études jusqu’à l’exploitation de projets d’énergie renouvelable tels que les installations photovoltaïques, éoliennes, de méthanisation, ou de biocarburants.

« Nous sommes très heureux d’accueillir la Petite Vicomté parmi nos producteurs d’électricité. Une installation photovoltaïque de cette taille nous permet de diversifier notre mix  technologique. Ce projet illustre la coopération renforcée que nous souhaitons engager entre acteurs publics et citoyens : notre enjeu commun, c’est d’ancrer la transition énergétique dans les territoires, pour la rendre acceptable sur le plan social, et profitable au plus grand nombre », s’est, pour sa part, félicité Samuel Faure, directeur d’Enercoop Pays de la Loire.

« Ce parc photovoltaïque est une installation d’envergure. C’est l’exemple parfait du projet d’intérêt public et citoyen qu’il faut poursuivre ici et ailleurs, mêlant des collectivités territoriales, des experts des énergies renouvelables, des acteurs d’animation locale et une représentation citoyenne forte avec Énergie Partagée et ses milliers d’actionnaires solidaires. Cet équilibre des rôles permet de travailler collectivement à une transition énergétique significative, stable dans le temps et rentable pour le territoire », explique Marc Mossalgue, responsable communication d’Energie Partagée.

*Alter Energies est le fruit d’un partenariat entre des collectivités locales (Département du Maine-et-Loire et SIEML) et des acteurs régionaux et nationaux de l’économie (Caisse des Dépôts et Consignation, Caisse d’Epargne, Banque Populaire, Crédit Agricole, Crédit Mutuel). Après s’être développée principalement sur les toitures photovoltaïques, elle réalise actuellement ses premières centrales solaires au sol et parc éolien, et étudie également d’autres énergies.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This