Top Menu

ENGIE, BAO Formation et DualSun créent un cursus dédié PV

BAO Formation, organisme de formation aux métiers du bâtiment, DualSun, fabricant français de panneaux solaires innovants et ENGIE, acteur de la transition énergétique, viennent de dévoiler un cursus de formation proposé à des demandeurs d’emploi de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui a vocation à leur donner les compétences du métier de poseur de panneaux photovoltaïques. Appelé « Poseurs d’Avenir », ce cursus se déroule du 1er avril au 12 juillet au Fort de Feyzin, près de Lyon, et accueille 10 stagiaires.

Le cursus offre aux personnes motivées de vrais débouchés au sein d’une filière d’avenir qui répond aux enjeux de la transition énergétique. L’apprentissage s’effectue en 400 heures sur 3 mois. Innovant, il combine théorie (30%) et pratique (70%), et se termine par une période de stage en entreprise. Co-financé par ENGIE et la Région, le cursus a été construit par BAO Formation et DualSun, en partenariat avec les entreprises de pose de panneaux photovoltaïques. Il répond à un besoin croissant de main d’œuvre du secteur de l’énergie solaire. « Poseurs d’Avenir » donne aux candidats les compétences et qualifications nécessaires (Habilitation électrique BR, Habilitation QualiPV, Habilitation Travail en hauteur) pour exercer leur métier de poseur de panneaux photovoltaïques directement à l’issue de la formation.

Les besoins en main d’œuvre des entreprises locales spécialisées sur la pose des panneaux photovoltaïques avaient été identifiés sur la région en amont de la formation. Les sessions sont assurées par les formateurs de BAO Formation et sont ouvertes à 10 personnes maximum, format adapté à un accompagnement personnalisé. Un autre cursus se déroule en parallèle en Région Sud. A Feyzin, les stagiaires concrétisent leur formation par la pose et le raccordement d’une installation photovoltaïque de 2,4 kWc sur la toiture d’une crèche mise à disposition par la ville.

Le secteur de l’énergie solaire arrive à un nouveau tournant de son développement : un intérêt croissant des Français pour les énergies renouvelables. La baisse des coûts du matériel, l’augmentation des prix de l’électricité et des incitations gouvernementales relancent le marché et la filière du photovoltaïque manque désormais de poseurs qualifiés pour répondre aux demandes croissantes.

Cette formation donne une chance à toute personne motivée avec une forte envie de se former ou de se reconvertir au métier du photovoltaïque. Elle permet d’offrir de réelles opportunités professionnelles dans un secteur innovant et d’avenir à des personnes éloignées de l’emploi.Les profils des participants sont assez hétérogènes : la formation accueille actuellement, un jeune bachelier, un jeune maçon qui détient de multiples expériences dans le bâtiment, une personne ayant précédemment travaillé dans l’installation et la maintenance de systèmes de chauffage, un paysagiste etc. La formation privilégie avant tout l’apprentissage pratique. « Cette modalité pédagogique innovante permet d’entretenir la motivation du stagiaire à se former et à développer ses compétences qui est un gage de confiance pour le retour vers l’emploi », rappelle Céline Yordikian, directrice de BAO Formation. Au travers de 4 modules dédiés à la sécurité, l’électricité, la couverture et le photovoltaïque, la formation aborde les questions théoriques de manière très pratique en insistant particulièrement sur la technique professionnelle complexe qui demande à la fois des compétences de couvreur et d’électricien.

« Nous avons voulu créer une formation qui puisse à la fois répondre aux besoins en main d’œuvre qualifiée de nos partenaires installateurs et changer l’image ternie du secteur solaire en France en montrant qu’il est innovant et générateur d’emploi », précise Jérôme Mouterde, fondateur et CEO de DualSun.

« ENGIE est aujourd’hui le premier producteur d’énergie solaire en France. En investissant dans ces formations, nous nous assurons que l’ensemble de la filière solaire est en place, de la production à la commercialisation en passant bien sûr par cette étape indispensable que représente la pose et l’entretien de panneaux photovoltaïques », précise Sophie Devoisin-Lagarde, directrice des solutions solaires pour les particuliers chez ENGIE.

Sept entreprises engagées dans la démarche dès le montage de la formation se sont rendues au Fort de Feyzin pour se présenter et rencontrer les stagiaires en vue d’un recrutement.

La formation bénéficie du soutien de différents acteurs :

  • BAO Formation, l’organisme de formation a créé et réalise le cursus « Poseurs d’Avenir ».
  • DualSun, fabricant de panneaux solaires, a participé à la création de cette formation, notamment dans le développement des modules de cours proposés. L’entreprise met également des panneaux solaires à disposition des stagiaires.
  • ENGIE, acteur mondial de la transition énergétique, considère le développement des énergies renouvelables comme un véritable levier de création d’emplois et souhaite s’engager dans le développement d’une filière photovoltaïque de qualité. ENGIE co-finance et vient en appui opérationnel à la formation.
  • La Mairie de Feyzin, met à disposition les salles de formation dans le Fort de la ville et « prête » une toiture sur laquelle les étudiants réalisent une installation photovoltaïque.
  • La Région Auvergne-Rhône-Alpes, co-finance la formation.
  • Des installateurs locaux de panneaux solaires se sont engagés moralement à recruter les jeunes diplômés à l’issue de la formation.
  • La Maison Métropolitaine d’Insertion pour l’Emploi centralise le recrutement des candidats à la formation.

Comment intégrer « Poseurs d’Avenir » ?

Pour intégrer la formation, les candidats doivent compléter un formulaire d’inscription qui se trouve sur la page entièrement consacrée au dispositif du site de DualSun (cliquer ici). En parallèle, BAO Formation organise des réunions d’information à destination des candidats intéressés par ce dispositif.

La formation est ouverte à tous les profils, des pré-requis sont toutefois demandés : habiter en région Auvergne-Rhône-Alpes, disposer d’une expérience ou de connaissances du secteur du bâtiment, pouvoir travailler en hauteur et en extérieur, avoir le permis B pour se déplacer d’un chantier à l’autre, puis enfin savoir lire et écrire le Français.

La sélection des candidats est réalisée par les équipes de BAO Formation avec l’appui de la Maison Métropolitaine d’Insertion pour l’Emploi qui regroupe les acteurs de l’emploi de la Métropole Lyonnaise.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This