Top Menu

Cellules solaires CIGS : 22,6% de rendement de conversion au ZSW

Le centre allemand de R&D sur l’énergie solaire et l’hydrogène ZSW vient de dévoiler une cellule solaire en technologie CIGS à couches minces affichant un rendement de conversion de 22,6%, confirmé par l’Institut Fraunhofer pour les systèmes solaires ISE.

Le centre ZSW prévoit maintenant d’industrialiser le procédé en coopération avec son compatriote équipementier Manz.

ZSW-150616L’écart de rendement entre la technologie CIGS et la filière silicium multicristallin pour des cellules solaires n’est plus que de 1,3%. « Je pense que nous pourrons atteindre jusqu’à 25% de rendement dans les prochaines années », souligne Michael Powalla, membre du directoire du ZSW et responsable de la division photovoltaïque. Au niveau module, le rendement s’établit respectivement à 15 et 17%. Le coût de production d’un module PV en technologie CIGS ne serait plus que de 0,40 $/W, soit un niveau proche de celui obtenu en silicium multicristallin. Les experts estiment pouvoir monter à un rendement de 18% voire plus, tout en réduisant les coûts de production jusqu’à 0,25 $/W, même sur de petites lignes d’assemblage (contrairement à la filière silicium où le coût est lié à des économies d’échelle réalisables en grand volume).

Le même centre avait établi récemment un record à 22% (voir notre article), avant d’être dépassé par Solar Frontier (voir notre article). Le laboratoire indépendant américain NREL met régulièrement à jour son tableau des records dans les différentes technologies. Voir en cliquant ici

Le procédé de co-évaporation utilisé pour le dépôt des couches a été appliqué pour réaliser cette cellule solaire de test de 0,5 cm2. Les chercheurs ont amélioré le traitement de surface après dépôt des couches CIGS, en intégrant des composés alcalins métallisés dans la dernière couche.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This