Top Menu

Cap Vert Energie s’allie au CEA pour étudier la performance des centrales PV

Cap Vert Énergie coopère avec le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) dans le cadre d’un programme de R&D pour optimiser la performance de ses centrales photovoltaïques. Ce programme est prévu pour une durée de quatre ans avec un budget de 900 k€, et s’inscrit notamment dans la stratégie de positionnement de l’entreprise sur le marché de la vente directe de l’énergie.

Le programme se déroulera à la Cité des énergies de Cadarache. « L’enjeu de cette collaboration est de développer des algorithmes innovants de pilotage des centrales pour faciliter l’intégration des énergies renouvelables aux réseaux électriques, qu’ils soient interconnectés ou isolés », explique Pierre de Froidefond, fondateur associé de Cap Vert Énergie. Pierre Joubert, chef du département CEA Tech PACA et responsable du projet à Cadarache, précise, pour sa part, que « le CEA se félicite de ce partenariat avec une entreprise à forte dimension industrielle, qui place la R&D et l’innovation au service de la compétitivité. »

Le programme repose sur l’élaboration de stratégies de pilotage pour moduler dynamiquement la production d’énergie, en intégrant du stockage et en regroupant les productions des centrales photovoltaïques et des installations de cogénération au biogaz. « Notre objectif consiste à capitaliser sur la complémentarité de nos énergies et d’investir dans le stockage qui est une des clefs de réussite de l’intégration massive des énergies renouvelables aux réseaux électriques de demain », ajoute Pierre de Froidefond. Trois thématiques seront étudiées : la fourniture de services système par des centrales de quelques MWc intégrant des capacités de stockage, l’optimisation du couplage de centrales photovoltaïques à des groupes diesel et l’autoconsommation à des niveaux industriels et tertiaires. « Ce programme développera des applications concrètes pour anticiper de nouveaux modèles dans la transition énergétique. Ces modèles reposent en particulier sur la mise en adéquation des flux de production et de consommation grâce aux réseaux électriques intelligents », souligne Pierre Joubert.

Une équipe de 14 personnes associant Cap Vert Énergie et le CEA a déjà commencé les travaux de recherche, qui mèneront à la production des algorithmes de calculs. Ces algorithmes seront ensuite testés en laboratoire, puis sur la centrale photovoltaïque d’une puissance de 2,3 MWc construite par Cap Vert Énergie sur la plateforme Megasol du CEA de Cadarache. Une fois ce procédé expérimenté et validé, Cap Vert Énergie disposera d’un modèle applicable sur l’ensemble de son parc

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This