Sélectionner une page

Rendement record de 26% en basse luminosité pour la technologie solaire d’Armor

Rendement record de 26% en basse luminosité pour la technologie solaire d’Armor

Armor solar power films annonce avoir atteint au mois d’octobre le record de 26% de rendement en environnement low-light (faible luminosité) au niveau d’une cellule photovoltaïque organique (OPV) ASCA. Couplé à sa légèreté et à sa semi-transparence, ce film OPV peut ainsi offrir de multiples perspectives au secteur de l’Internet des objets (IoT).

26% de rendement en environnement low-light pour une cellule solaire organique ASCA. C’est le record en laboratoire que vient d’annoncer avoir atteint en octobre Armor solar power films, grâce à l’intégration de nouveaux matériaux photoactifs de dernière génération développés avec son partenaire taïwanais Raynergy Tek, spécialiste des matériaux semiconducteurs organiques pour l’OPV. Grâce à sa forte sensibilité à la lumière, le film OPV de l’industriel français se révèle ainsi efficace en intérieur et dans des conditions d’éclairage artificiel.

Alors qu’on estime qu’il y aura 75 milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2025, cette performance vient s’inscrire dans un contexte de forte croissance pour le secteur de l’IoT, ouvrant des perspectives multiples pour ce marché.

La technologie solaire d’Armor solar power films répond à un double usage. En premier lieu elle peut être utilisée pour générer de l’énergie (sa fonction première), permettant ainsi d’alimenter en électricité des objets connectés avec comme bénéfices une autonomie prolongée, une durée de vie allongée, une maintenance optimisée, rendues possibles par l’absence de batteries à durée de vie limitée. A titre d’exemple, Armor solar power films a installé sur son site industriel de Kitzingen (Allemagne) son film photovoltaïque organique ASCA qui alimente des capteurs surveillant en temps réel la température et l’humidité ambiante de la ligne de production, élément essentiel garantissant la qualité de production. Dans cet environnement où la luminosité est faible (à partir de 200 lux), les films produisent ainsi de l’énergie grâce à l’éclairage de la pièce. Elle est ensuite stockée pour alimenter les capteurs et leur permettre un fonctionnement en continu de jour comme de nuit. Les données collectées sont accessibles à distance pour analyse. En outre, le film OPV peut également être utilisé comme récepteur de données transmises par la lumière dans le cadre d’applications Li-Fi ou d’asset tracking comme la géolocalisation de matériel (en logistique par exemple) ou celle de personne (dans des lieux sécurisés, les hôpitaux, les Ephad, etc.).

Les objets connectés sont désormais indispensables à de nombreux secteurs. Ils produisent de grandes quantités de données dont le stockage et le traitement entrent dans le cadre de ce que l’on appelle les big data. En agriculture, il peut s’agir de capteurs pour le suivi de l’hygrométrie, de l’humidité au sol, de l’irrigation ou des conditions d’élevage. Dans le domaine de l’environnement, il est question de capteurs surveillant la qualité de l’air, la température, le niveau sonore, l’état d’un bâtiment, etc. Dans les domaines de la santé et du bien-être, on pense bien sûr aux montres connectées et autres capteurs surveillant des constantes vitales. Marché en pleine croissance, on estime que 127 nouveaux équipements sont connectés chaque seconde et qu’il y aura 75 milliards d’objets connectés en service dans le monde d’ici 2025 (Source : Satista 2020).

Armor solar power films est une filiale du groupe Armor, industriel expert en formulation d’encres et enduction de couches fines sur films minces. Présent à l’international, Armor compte près de 2000 collaborateurs dans une vingtaine de pays. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 280 M€ en 2019.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This