Top Menu

PV en France : l’objectif 2020 passe de 5,4 GW à 8 GW !

Entre la parole et les actes, il y a parfois un grand pas. En France, où le gouvernement martèle la nécessité d’exemplarité pour le pays à l’approche de la COP21, c’est encore un petit pas qui vient d’être fait en faveur de l’énergie photovoltaïque : l’objectif de 5400 MW prévu par le Grenelle de l’environnement en 2009 en termes de puissance installée à l’horizon 2020 a été relevé à 8000 MW. Au 30 juin dernier, la puissance du parc  photovoltaïque raccordé sur l’ensemble du territoire s’établissait toutefois déjà à 6046 MW, selon le tableau de bord éolien-photovoltaïque publié par le CGDD.

CGDD-310815Le nouvel objectif est loin des scénarios possibles de 10, 15 voire 20 GW pour le déploiement PV évoqués par le SER ou encore l’Ademe. Dans un communiqué de presse publié par la ministre chargée de l’énergie Ségolène Royal, il est néanmoins question « d’objectifs ambitieux de développement des énergies renouvelables électriques, pour contribuer à l’atteinte d’une proportion de 23 % de la consommation d’énergie produite à partir d’énergies renouvelables en 2020… La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte prévoit l’accélération du développement des énergies renouvelables pour atteindre 40% de la production d’électricité en 2030. Cela supposera des objectifs renforcés pour la filière photovoltaïque. »

Or, face à une puissance de plus de 6 GW actuellement déjà raccordée, l’objectif de 8 GW apparaît aussi peu ambitieux que les 5,4 GW en 2009. Il ne resterait en effet que 2 GW pour les cinq prochaines années. La file d’attente s’élevait à plus de 2 GW fin juin dernier, dont 1960 MW dans la seule métropole … Et quid de la puissance PV encore à installer dans le cadre des projets lauréats des appels d’offres, passés et actuels ?

Si l’on en croit l’analyse* d’Arnaud Gossement, avocat du droit de l’environnement, « dès lors que l’objectif de déploiement PV risque d’être dépassé, le gouvernement est en droit de suspendre l’obligation d’achat de manière à l’éviter. L’objectif fixé est donc un maximum à ne pas dépasser et non un minimum à atteindre. » L’on pourrait aussi ajouter que l’obligation d’achat disparaisse purement et simplement dès les 8 GW atteints,. De ce point de vue, la filière ne devrait donc guère se réjouir aujourd’hui.

MeddePVQ215-310815Selon le tableau de bord éolien-photovoltaïque, la puissance installée au premier semestre 2015 s’élève (provisoirement) à 382 MW, avec un nombre d’installations raccordées en forte baisse (-44%). Pour les installations d’une puissance inférieure ou égale à 3 kW, la baisse atteint même 57%. Plus de 60% de la puissance raccordée sur le semestre provient de projets d’une puissance supérieure à 250 kW.

*Pour en savoir plus, lire le blog

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This