Top Menu

PV à couches minces CIGS : Avancis concrétise sa méga-usine chinoise

L’Allemand Avancis et sa société mère CNBM ont posé la première pierre d’une usine intégrée de panneaux photovoltaïques à couches minces en technologie CIGS d’une capacité annuelle de 1,5 GW, à terme, à Bengbu, dans la province chinoise d’Anhui.

Avancis-201015Le méga-projet concrétise les ambitions de CNBM, un spécialiste du bâtiment et leader dans son secteur en Chine (CA de 58,6 milliards d’euros, 180000 employés), qui a racheté Avancis à Saint-Gobain l’an passé, et inclut l’objectif de faire de l’entité le leader mondial des couches minces. Il représente un investissement total de 1,43 milliard d’euros.

Dans un premier temps, l’usine affichera une capacité annuelle de 300 GW, avecc un démarrage de la production prévu pour 2017. Le site d’Avancis à Torgau, en Allemagne, continuera à produire pour les marchés européens.

Pendant ce temps, en France, la société Nexcis, une filiale d’EDF ENR qui employait encore récemment 77 salariés pour la R&D dédiée au photovoltaïque à couches minces CIGS, cesse ses activités. Un communiqué de presse de Nexcis, qui donne le bilan de son plan de sauvegarde de l’emploi, indique que le projet de Nawa Technologies, spécialiste des solutions de stockage électrique, a été validé avec la reprise de 7 salariés et quelques équipements, mais pas les projets de Crosslux (voir notre article) et d’e-Vision (voir notre article). Ces deux propositions de reprise partielle doivent encore valider leurs financements et diverses autres dispositions. “Le Comité de surveillance de Nexcis n’a pas été en mesure de valider d’autres projets car ceux qui lui ont été transmis n’ont pas rempli à ce jour les critères déterminants garants de leur robustesse”, précise le communiqué de presse.

, , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This