Top Menu

Paris confie à Enercitif la réalisation de neuf centrales PV citoyennes

Lors de sa séance du 2 avril 2019, le Conseil de Paris a retenu Enercitif, la première coopérative parisienne d’énergie renouvelable, pour installer les premières centrales photovoltaïques citoyennes de la capitale, et met à sa disposition les toitures de neuf écoles, collèges et centre d’animation parisiens. Le projet représente un investissement d’environ un million d’euros, qui sera assuré conjointement par un financement participatif avec les citoyens regroupés au sein de la coopérative et par la Ville.

Enercitif a remporté la consultation de la ville de Paris pour ce projet qui peut démarrer quasi immédiatement. Les premières centrales solaires seront construites à l’automne et raccordées au réseau d’ici la fin de l’année. La puissance totale installée de près de 600 KWc nécessitera plus de 3000 m² de panneaux photovoltaïques, pour une production d’électricité équivalente à la consommation annuelle d’environ 170 foyers (hors chauffage). Les modules seront de fabrication française, assure la coopérative. Deux centrales seront développées sur des toitures végétalisées. Des actions d’information et de sensibilisation à la transition énergétique permettront de toucher les Parisiens, en particulier les élèves et enseignants des établissements concernés.

Pour financer, installer et exploiter ces sites, la coopérative en appelle maintenant aux habitants de la ville pour qu’ils la rejoignent d’ici à fin juillet et deviennent coproducteurs d’électricité verte dans le cadre d’un financement participatif. Aux côtés du premier cercle de sociétaires d’une quarantaine de Parisiens de tous horizons (étudiants, salariés, travailleurs indépendants, retraités…), chacun peut prendre entre une et dix parts (100 € la part) dans la société à gouvernance coopérative (plus d’informations en cliquant ici). Dans le cadre du programme Quartiers populaires à énergie positive, le Conseil de Paris a, de son côté, décidé d’attribuer un cofinancement.

Si le projet initié par le collectif Enercitif a séduit la Ville de Paris, il bénéficie également du soutien de la Région Île-de-France et des acteurs de l’énergie citoyenne. Ainsi, Tener’IF, exploitant de la centrale PV de la Halle Pajol, détenu notamment par Énergie Partagée, a décidé d’entrer au capital d’Enercitif pour appuyer la dynamique citoyenne en Île-de-France. Enercoop, le seul fournisseur coopératif d’électricité renouvelable en France, achètera l’électricité produite. Pour la construction et la maintenance des centrales solaires, Enercitif s’appuiera sur deux entreprises, Solstyce et Sunvie. Enfin, la coopérative a le soutien du climatologue Jean Jouzel qui a été vice-président du groupe scientifique GIEC (Prix Nobel de la Paix 2007) de 2002 à 2015. « Parce que l’urgence climatique est là, parce que le changement est entre nos mains, je soutiens le projet d’Enercitif et invite les Parisiens à rejoindre cette belle aventure collective », dit-il. « Pour côtoyer la neutralité carbone en France en 2050, c’est maintenant qu’il faut passer la vitesse supérieure et je suis convaincu que la participation active des citoyens est un levier majeur pour y arriver ».

Retenu pour sa contribution au Plan climat de Paris (100 % renouvelable en 2050, dont 20 % produit localement), le projet d’Enercitif s’inscrit aussi dans le mouvement de l’énergie citoyenne porté par le réseau Énergie Partagée qui fédère près de 300 initiatives sur l’ensemble du territoire national.

, , , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This