Top Menu

Le sultanat d’Oman se dote d’une centrale thermodynamique de 1 GW

Le producteur de pétrole et de gaz PDO (Petroleum Development Oman) projette la construction d’une centrale solaire thermodynamique de 1021 MW pour l’alimentation électrique de l’extraction de pétrole lourd sur son site d’Amal (Oman). Un accord a été signé avec l’Américain GlassPoint Solar. Objectif : démarrer la construction du projet Miraah avant fin 2015 pour commencer à produire de l’énergie solaire en 2017.

Les deux groupes ont lancé une coopération en 2010 afin de développer un concept pilote à l’énergie solaire viable pour Amal. Une centrale CSP de 7 MW qui produit actuellement 50 tonnes de vapeur par jour en a démontré la faisabilité depuis deux ans. Elle continuera à fonctionner pendant le déploiement de Miraah qui générera, pour sa part, jusqu’à 6000 tonnes de vapeur en moyenne. GlassPoint a mis au point une structure CSPOman-100715 spécifique, a priori plus économique que les constructions classiques. Des miroirs paraboliques concentrent le rayonnement solaire vers un tube contenant de l’eau afin de produire la vapeur dirigée ensuite vers le réseau de distribution sur le champ pétrolier. L’ensemble est protégé du vent et du sable par une structure en verre autonettoyante, ce qui permet de recourir à des composants et sous-ensembles plus légers et moins coûteux. La centrale de Miraah sera réalisée avec 36 de ces structures qui seront mises en service progressivement par groupes de quatre.

L’électricité solaire remplacera ainsi, pour une bonne part, le gaz jusqu’ici utilisé pour produire la vapeur nécessaire à l’extraction (l’injection de vapeur réduit la viscosité du pétrole lourd et en facilite le pompage). Ce gaz pourra être redirigé vers des besoins tels que la désalinisation ou le développement industriel dans le pays.

En septembre 2014, le SGRF (State General Reserve Fund), fonds d’investissement national administré par le ministère des finances du sultanat d’Oman, est entré au capital de GlassPoint aux côtés de Royal Dutch Shell et d’autres acteurs financiers à l’occasion d’un tour de table de 53 millions de dollars, afin d’accélérer le recours à l’énergie solaire pour l’extraction de fossiles.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This