Top Menu

Le marché des Grivelles s’équipe d’une toiture PV à coût « zéro » pour la collectivité

ARTICLE MIS A JOUR – Dans le département du Cher, dans la région agricole de la Vallée de Germigny en plein cœur du Berry, Armorgreen vient de démarrer la réalisation d’une toiture solaire photovoltaïque de 2,3 MWc en rénovation pour désamiantage sur les bâtiments du marché aux bestiaux au parc des Grivelles de Sancoins. Ce projet lauréat de l’appel d’offres CRE 2 en région Centre – Val de Loire se traduit par un coût « zéro » pour la collectivité. Il comporte aussi une facette solaire thermique, avec des panneaux solaires hybrides de Dualsun pour alimenter le site en eau chaude.

La société bretonne prend en effet à sa charge les travaux de désamiantage (seule la fourniture en eau et électricité pour les travaux est à la charge de la commune). Les travaux de remplacement des tôles de fibrociment contenant de l’amiante des 32000 m2 de toiture des trois ailes du bâtiment construit en étoile par des bacs aciers commencera le 20 juillet 2015. Le chantier s’étendra sur les trois ailes de 70 mètres de large et de 120 à 180 m de long, avec Armorgreen-100715l’installation d’une centrale photovoltaïque sur les versants Est, Ouest, Sud-Est et Sud-Ouest, couvrant 14000 m2 de la surface des toitures avec 8000 modules solaires PV et 18 panneaux hybrides DualSun Wave, ainsi que d’une nouvelle couverture à bac acier sur les versants Nord-Est et Nord-Ouest. Le coût évité pour la commune est estimé à plus de 772000 euros. Une convention d’occupation temporaire domaine public a été conclue avec Armorgreen pour exploiter la toiture PV pendant une durée de vingt ans à compter de la date de mise en service. Cette dernière devrait se faire en mars 2016.

Le projet avait une première fois été initié avec une demande de tarif d’achat déposée en 2011 mais il fut annulé par le moratoire sur le photovoltaïque. « Combien de propriétaires de bâtiments, publics ou privés, pourraient être intéressés par ces conditions si nous leur proposions de développer un tel projet solaire sur leurs toits en adéquation en termes d’ensoleillement, de pente, de surface ? », s’interroge Sylvain Guyon, responsable du marketing chez Armorgreen. Avec le projet de Sancoins, la société compte maintenant éveiller la curiosité des propriétaires et les motiver pour qu’ils se posent au moins la question de la faisabilité. « Du côté des propriétaires de toits publics et privés, il y a une méconnaissance totale de l’apport du photovoltaïque avec même une perception souvent négative au prime abord concernant la technologie, les démarches administratives, les montages juridiques et financiers … Ils sont naturellement penchés sur leurs problématiques d’activité, mais nous, développeurs, pouvons déterminer la faisabilité technico-économique de leur projet. C’est notre métier et nous promettons surtout de la simplicité à nos clients », nous a confié Sylvain Guyon.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This