Sélectionner une page

Iberdrola remporte un projet de centrale solaire flottante en Alsace

Iberdrola remporte un projet de centrale solaire flottante en Alsace

L’Espagnol Iberdrola annonce avoir remporté son premier projet de centrale solaire flottante en France d’une capacité totale de 25 MWc dans le cadre d’un appel à candidatures lancé en juin 2022 par la commune de Kurtzenhouse (67) en Alsace.

Implanté durablement en France, Iberdrola se diversifie à présent dans le développement de projets solaires flottants sur des sites industriels en activité.

« Nous sommes très fiers de contribuer aux côtés de la commune de Kurtzenhouse au développement de solutions de production d’énergie verte. Ce projet renforce la position d’Iberdrola France dans la région Grand Est. Dans cette région, la société développe déjà pour Solvay une centrale solaire pour alimenter en électricité verte son usine de Tavaux (Jura). En parallèle, Iberdrola travaille également en Moselle sur une solution agrivoltaïque de 3 MW pour optimiser la production laitière d’une exploitation agricole », commente Thierry Vergnaud, directeur Iberdrola France du pôle onshore (éolien terrestre et photovoltaïque).

La centrale solaire flottante sera développée, construite et exploitée par Iberdrola sur le bassin de la gravière de Bischwiller dont le foncier est partiellement détenu par la commune de Kurtzenhouse. Cette gravière est actuellement exploitée par la société Eqiom Granulats qui extrait et commercialise des sables et gravillons d’origine alluvionnaire sur le site.

Durant la phase de construction et d’exploitation de la centrale, Iberdrola prendra en compte la présence de ces activités et garantira la poursuite de leur exploitation. La centrale solaire flottante occupera une surface d’environ 13,5 hectares sur les 28 hectares disponibles du site.

Depuis janvier 2023, Iberdrola a lancé les études environnementales et techniques afin de déterminer et d’opter pour la solution technologique la plus adaptée au projet et au site. Ces études se termineront début 2024.

La demande de permis de construire devrait être déposée au printemps 2024 pour une mise en service prévue à la fin de l’été 2026. La durée d’exploitation est de 30 ans. La centrale disposera d’une capacité de production installée de 25 MWc. Elle produira annuellement environ 27 GWh d’électricité (sur la base d’une capacité de production de 25 MWc). L’électricité sera injectée sur le réseau de distribution afin d’être consommée localement par près de 10 000 foyers alsaciens (données de la FEE de consommation moyenne d’un ménage français (hors chauffage) de 2 700 kWh /an).

A la fin de l’exploitation de la centrale, Iberdrola prendra en charge 100% du démantèlement et la remise en état du site. Iberdrola privilégiera les entreprises locales pour la réalisation de cette centrale qui mobilisera en phase chantier environ 80 emplois et 6 emplois pérennes directs et indirects en phase d’exploitation pour la maintenance.

Présent en France depuis une vingtaine d’années, Iberdrola développe, construit et exploite des projets d’énergie renouvelable. L’entreprise prévoit d’investir environ 4 milliards d’euros d’ici 2025, principalement dans des projets d’énergie renouvelable. Présent sur l’ensemble du territoire, Iberdrola dispose de 118 MW de production d’énergie éolienne terrestre en France. La société développe un portefeuille de projets éoliens et photovoltaïques de plus de 700 MW à différents stades d’avancement, depuis Paris et avec ses deux agences basées à Marseille et Limoges. En France la société construit actuellement dans la Baie de Saint-Brieuc un parc éolien en mer de 496 MW qui sera mis en service en décembre 2023.

Dans le monde, Iberdrola revendique aujourd’hui plus de 40 GW de capacité production installée d’énergie renouvelable dont près de 4 GW de solaire photovoltaïque. Le groupe fournit de l’énergie à plus de 100 millions de personnes dans des dizaines de pays. Les principaux marchés d’Iberdrola sont l’Europe (Espagne, Royaume-Uni, Portugal, France, Allemagne, Italie et Grèce), les États-Unis, le Brésil, le Mexique et l’Australie. La société est également présente sur des marchés en croissance tels que le Japon, l’Irlande, la Suisse et la Pologne. Elle a investi plus de 130 milliards d’euros ces deux dernières décennies dans la mise en oeuvre d’un modèle énergétique durable, fondé sur de solides critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This