Top Menu

Financement participatif : Akuo Energy lance une plateforme propriétaire

Après mûre réflexion, Akuo Energy vient de se décider à lancer AkuoCoop, sa propre plateforme de financement participatif dédiée à 100% aux énergies renouvelables. Le premier producteur indépendant d’EnR en France offre ainsi à tous les citoyens un moyen de s’associer au financement de centrales de production d’énergie verte uniquement par le biais du crowdlending, c’est-à-dire de prêts citoyens avec intérêts. Le dispositif vise dans un premier temps des centrales développées et exploitées par Akuo Energy, et pourra être ultérieurement étendu à des partenaires choisis.

Centrale photovoltaïque de 9 MWc avec stockage à La Réunion.
Photo : Akuo Energy

Akuo explique son choix d’une plateforme propriétaire par la nécessité de maîtriser les dossiers et de garantir la qualité des projets, et donc la rentabilité financière qui en découle, et d’assurer ainsi également le succès des levées de fonds. Le groupe mise pour cela sur son historique : plus de 40 centrales en exploitation, près de 1 GW installé et en construction, 1,9 milliard d’euros d’investissements réalisés, 0 défaut à ce jour.

AkuoCoop se présente comme une plateforme internet de prêt agréée ayant le statut d’IFP pour Intermédiaire en Financement Participatif*. Cet encadrement lui permet de traiter des prêts dans la limite de 1 million d’euros par projet, avec 2000 euros par prêteur (décret du 28 octobre 2016). Le modèle économique est, lui, simple : 100% des frais de fonctionnement sont supportés par les emprunteurs, 0 commission à la charge des prêteurs, remboursement des prêts in fine, contrat de prêt tripartite prêteurs/porteur de projet/Akuo Energy avec affectation des collectes aux projets et un risque porté par Akuo, zéro coût caché, rendement supérieur au marché. La participation n’est pas réservée aux riverains des projets, mais seuls des particuliers peuvent s’engager.

Si le premier projet s’ouvrant au financement participatif sera dans l’éolien, d’autres dans le solaire photovoltaïque et l’hydro notamment devraient suivre. Mais AkuoCoop démarre avec un objectif de collecte de 100000 euros sur 2 mois, jusqu’au 20 mai 2017, avec un taux d’intérêt de 4% nets sur 4 ans, pour refinancer une partie du parc éolien de Croix Benjamin, en exploitation depuis 2014 avec 14 turbines d’une puissance cumulée de 28 MW. Situé sur les départements Aube et Marne et détenu majoritairement par Akuo, ce parc avait représenté un investissement de 50,4 millions d’euros en 2013, financé par 37,5 millions d’euros de dette bancaire et 12,9 millions d’euros de fonds propres (dont 2,4 millions d’euros portés par Akuo).

Donner du sens à l’épargne … mais aussi associer pour faire accepter

Le financement participatif apparaît comme une démarche logique dans les énergies renouvelables. De fait, les projets étant le plus souvent ancrés dans les territoires, il importe d’associer les citoyens et riverains au plan sociétal et environnemental. Y ajouter la possibilité d’une rentabilité financière peut aussi contribuer à favoriser l’acceptation des projets, au-delà de l’idée de « donner du sens à l’épargne. »

Côté fonctionnement, les projets sont présélectionnés par les équipes d’Akuo Energy, puis un comité d’investissement indépendant s’assure de leur conformité à la politique d’investissement d’AkuoCoop pour accepter ou non de présenter l’offre de prêt sur la plateforme.

« Nous sommes depuis 13 ans sur le terrain, nous travaillons à l’acceptabilité et à la pérennité des projets, nous en assurons la responsabilité technique en amont et en aval, nous en assurons aussi la responsabilité financières. Avec AkuoCoop, les prêteurs n’auront qu’un seul interlocuteur », assure Eric Scotto, président et co-fondateur d’Akuo Energy. « Offrir aux citoyens l’opportunité de participer à l’économie de nos projets était donc une évidence, veiller à la protection de leurs intérêts en ne leur proposant que des projets que nous comprenons et dont nous avons validé la qualité une autre. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de lancer volontairement notre propre plateforme. »

*Le statut d’IFP, un label décerné par l’ORIAS (organisme de registre des intermédiaires en assurance, banque et finance), limite le rôle d’une plateforme de crowdfunding au crowdlending, donc à celui d’intermédiaire pour des financements au moyen de prêts (ou de dons). Au-delà, le statut de CIP, pour Conseiller en Investissement Participatif, est celui des plateformes de crowdfunding pour du financement sous forme d’actions d’entreprises. Il est habilité à conseiller les investisseurs pour des projets entrepreneuriaux et les entreprises (prise en charge des bulletins de souscription). Le CFP doit être immatriculé auprès de l’ORIAS et agréé par l’AMF. Enfin, le statut de PSI (Prestataire de Services d’Investissement) nécessite un agrément de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).

Pour plus d’informations, cliquer ici

Les plateformes de financement participatif particulièrement actives dans les énergies renouvelables en France : Enerfip, Lendosphere, Lumo, Wiseed

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This