Top Menu

Cap Vert Energie se renforce dans les toitures PV agricoles

Le groupe Cap Vert Énergie, producteur indépendant d’énergie de source renouvelable et en particulier solaire, se renforce dans le domaine des centrales photovoltaïques sur toitures agricoles avec l’acquisition de Montblanc, société du développeur Klara Energies, pour un montant de 1,4 million d’euros. La transaction lui apporte notamment 13 projets d’une puissance de 3,25 MWc à réaliser en 2017.

La société Montblanc est spécialisée dans les toitures PV de bâtiments agricoles, avec des projets lauréats aux appels d’offres simplifiés (AOS). Ce rachat s’inscrit dans la stratégie d’expansion de Cap Vert Énergie. « D’ici 2022, nous prévoyons de dépasser les 800 MW de centrales de production d’énergies renouvelables en exploitation et en construction, soit plus de 10 fois notre capacité actuelle », déclare ainsi Pierre de Froidefond, co-fondateur et associé de la société avec Christophe Caille et Hervé Lucas. Le groupe entend se positionner aussi bien sur des portefeuilles PV de centrales de grandes toitures et de centrales au sol que sur des transactions majeures grâce à la mise en place de partenariats financiers.

Les 13 projets de Montblanc sont principalement situés dans la Lozère, l’Aveyron, les Hautes-Alpes et l’Hérault. La construction de la première toiture d’une surface de 1300 m2 démarre à Savournon (05) sur un bâtiment agricole. Ces 13 sites PV s’ajoutent aux 32 MWc de projets gagnés par Cap Vert Énergie aux trois derniers appels d’offres de la CRE. La puissance du parc photovoltaïque du groupe en exploitation et en construction s’élève ainsi à 75 MWc.

Implanté à Marseille, avec des bureaux régionaux à Toulouse, Rennes et Fontainebleau, Cap Vert Énergie est aussi présent à l’international, notamment en Afrique et au travers de ses filiales au Chili et en Amérique du Nord.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This