Top Menu

Silicor Materials concrétise son projet d’usine de silicium solaire en Islande

Silicor456L’Américain Silicor Materials concrétise son projet d’implantation d’une usine de silicium solaire près du port de Grundartangi, en Islande. Ce choix géographique s’est fait dans la foulée des mesures prises par la Chine à l’encontre du silicium de source américaine, ce qui une mesure de rétorsion après l’impact des taxes antidumping sur les panneaux photovoltaïques assemblés en Chine et/ou utilisant des cellules solaires fabriquées en Chine. Annoncé en juillet 2014, le projet prévoit de produire jusqu’à 19000 tonnes de silicium par an, livrables pour les marchés mondiaux du solaire.

Un accord a été signé avec la société portuaire locale Faxafloahafnir afin d’assurer l’accès et la disponibilité nécessaire aux transports des matériaux.

Rappelons que le « silicium solaire » est aussi appelé silicium métallurgique, moins pur que le silicium classique utilisé pour les semiconducteurs. Le procédé de Silicor inclut une conversion du silicium en phase liquide et non gazeuse pour obtenir un matériau multicristallin. L’Américain estime pouvoir produire à faible coût, du fait d’une consommation d’électricité réduite de 2/3 comparé au procédé classique Siemens mais sans recourir à des produits chimiques toxiques comme le procédé FBR (Fluidized Bed Reactor). En choisissant l’Islande pour sa première grande usine, l’Américain mise aussi sur un bilan carbone favorable, l’électricité étant déjà en grande partie d’origine renouvelable dans ce pays.

Pour en savoir plus sur le procédé Silicor, cliquer ici

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This