Top Menu

Reprise de SolarCity par Tesla Motors : ça y est !

Après approbation par une large majorité des actionnaires des deux sociétés jeudi dernier, le fabricant de véhicules électriques et de batteries Tesla Motors vient de concrétiser la reprise, entamée au début de l’été, de son compatriote SolarCity, le plus grand installateur pour le photovoltaïque résidentiel aux États-Unis, pour un montant de 2,6 milliards de dollars.

Tesla-031116La transaction se fait par échange d’actions, soit une action Tesla contre neuf actions SolarCity, et a été notifiée à la SEC, gendarme de la bourse américaine. Avant la réunion des actionnaires pour décider, ou non, de la reprise par Tesla, SolarCity avait encore publié un bilan financier assez positif pour le 3e trimestre 2016 : un chiffre d’affaires de 201 millions de dollars, en hausse de 76% comparé au 3e trimestre 2015, et un volume installé de 187 MW, supérieur aux 170 MW prévus, avec un objectif à 900 MW pour l’ensemble de l’année 2016. Sa base totale installée aurait atteint 2,45 GW.

L’objectif d’Elon Musk, patron de Tesla, consiste maintenant à combiner les savoir-faire des deux entités pour pouvoir se positionner comme une entreprise globale des énergies renouvelables (et du développement durable), combinant véhicules électriques, batteries et production d’électricité solaire, avec notamment la recharge dans le résidentiel. Dans cette optique, une solution de toiture PV intégrée au bâti, appelée Solar Roof, avait été pré-annoncée à grands renforts de publicité puis dévoilée fin octobre lors d’une présentation qui a surtout mis l’accent sur l’esthétique, très réussie (voir photo), de cette offre mais sans aucune caractéristique technique. Parallèlement, le groupe Tesla avait aussi signé une lettre d’intention avec le Japonais Panasonic, qui porte sur l’usine de SolarCity (une « gigafactory ») actuellement en construction à Buffalo, dans le Nord de l’état de New York. Une coopération technologique serait ainsi envisagée, afin d’aboutir à des produits esthétiques de hautes performances en réunissant le meilleur des deux mondes, à savoir de la technologie HIT (Heterojunction Intrinsic Thin Film) de Panasonic et de la technologie Triex de Silevo rachetée par SolarCity et maintenant héritée par le groupe Tesla (voir également notre article). Là aussi sans le moindre détail technique. Dans ce cadre, l’usine serait par ailleurs opérée par Panasonic.

*Voir également notre article

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This