Top Menu

Parcs PV : Allemagne, Australie, États-Unis

Malgré une petite remontée à 107,7 MWc de nouvelle puissance photovoltaïque installée en septembre dernier, dont 11 MWc sous forme de centrales au sol, l’Allemagne peinera à dépasser le GW d’installations solaires cette année. Sur les trois premiers trimestres de 2016, le parc photovoltaïque du pays s’est agrandi de 789 MWc, à une puissance cumulée de près de 40,5 GWc.

Une centrale PV de 4,7 MWc réalisée par Solarcentury sur un terrain de conversion industrielle à Salzwedel dans l'état fédéral de Saxe-Anhalt (Allemagne) (Photo : Schletter)

Une centrale PV de 4,7 MWc réalisée par Solarcentury sur un terrain de conversion industrielle à Salzwedel dans l’état fédéral de Saxe-Anhalt (Allemagne) (Photo : Schletter)

L’année 2016 sera donc la 3e année consécutive où notre voisin d’outre-Rhin tarera sa cible annuelle de nouvelle puissance installée a priori fixée à 2,5 GW. Sur les douze derniers mois, la barre de 100 MWc raccordés par mois n’a été dépassée que deux fois, en décembre 2015 et en juin 2016. Février 2016 aura été le mois le plus bas, avec un peu plus de 50 MWc (les chiffres ne tiennent pas compte des systèmes PV installés hors réseau) … Les tarifs d’achat n’ont pas bougé depuis début septembre 2015. Ils resteront inchangés jusqu’à fin janvier, voire fin février 2017. La nouvelle loi EEG 2017 prévoit en effet un nouveau mécanisme d’évolution des soutiens financiers au déploiement PV : le volume installé sur les six mois précédents, et non plus douze, servira de référence. Les tarifs d’achat applicables à partir du 1er février seront donc déterminés à partir du volume PV installé entre le 1er juin et le 30 novembre 2016 et multiplié par 2. Si le résultat est inférieur à 1,3 GW, les tarifs d’achat augmenteront de 1,5%. Les chiffres provisoires pour novembre étant connus fin décembre, l’Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur) fera connaître les nouveaux tarifs d’achat avant la date d’application (contrairement à ce qui se passe en France, par exemple, où la Commission de régulation de l’énergie ne publie en général les modalités d’évolution des tarifs d’achat pour un trimestre donné que trois à quatre semaines après le début du trimestre concerné).

L’Australie disposait à fin octobre 2016 d’un parc de toitures photovoltaïques d’une puissance cumulée de 5,21 GW, en comptant plus de 1,6 million d’installations solaires, selon les chiffres publiés par le régulateur des énergies renouvelables (CER). Le marché s’est beaucoup ralenti toutefois, avec seulement 22,1 MW de nouvelle puissance installée en octobre 2016 contre 60 MW en octobre 2015. Sur les dix premiers mois de l’année, la nouvelle puissance installée s’établit à 495,82 MW (649 MW sur la même période en 2015).

FERC-021116Selon les chiffres fournis par la FERC (Commission fédérale de régulation de l’énergie), 16 grandes centrales solaires au sol ont été raccordées au réseau électrique en septembre 2016 aux États-Unis, pour une puissance totale de 601 MW, réalisée par ou pour le compte d’énergéticiens à titre d’infrastructures de génération d’électricité. La nouvelle puissance raccordée depuis le début de l’année jusqu’à fin septembre 2016 s’établit à 3,4 GW pour 225 sites, à comparer à 1,5 GW et 219 sites sur la même période de l’an passé. Le parc PV total dans le secteur des infrastructures de production d’électricité s’approche des 20 GW.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This