Top Menu

Les onduleurs SMA rendent superflus le recours aux optimiseurs traditionnels

Optimiseur au niveau du module ou optimisation intégrée ? C’est une question que se posent les installateurs lorsqu’il s’agit de concevoir un système photovoltaïque, en particulier quand l’ombrage entre en jeu. Selon SMA, la réponse vient d’être donnée dans une étude de l’Université du Danemark du Sud (SDU).

En effet, l’étude montrerait que, dans presque toutes les conditions, un système photovoltaïque équipé d’onduleurs strings modernes avec technologie d’optimisation intégrée assure une production énergétique supérieure à celle d’un système équipé d’optimiseurs traditionnels au niveau du module. Par ailleurs, l’installation photovoltaïque comportant moins de composants électroniques, les risques de défaillance en sont réduits. Le temps et les coûts d’installation sont moindres et les travaux de maintenance sont plus faciles à effectuer.

« Lors du développement de nos onduleurs, nous avons misé dès le départ sur des fonctions entièrement intégrées et avons constamment amélioré la gestion des ombrages basée sur une optimisation des strings. L’étude réalisée par la SDU vient confirmer que nous avions raison. Les onduleurs innovants de SMA disposent de toutes les fonctions dont nos clients ont besoin et assurent une production maximale des installations photovoltaïques. Grâce à la fonction SMA Shadefix, il n’est pas nécessaire d’ajouter des composants, même pour les panneaux ombragés. Le nombre de composants électroniques utilisés est ainsi divisé par 30 par rapport à une installation équipée d’optimiseurs de panneaux. Cela a un effet extrêmement positif sur la fiabilité de l’installation photovoltaïque ainsi que sur l’environnement », déclare Nick Morbach, vice-président exécutif de l’unité d’affaires Solutions Résidentielles et Commerciales chez SMA.

Les onduleurs strings SMA sont conçus de telle sorte qu’ils disposent déjà d’une gestion d’ombrage efficace. Pour y parvenir, SMA a constamment amélioré le MPP tracking (recherche de la puissance maximum du module). Le fabricant explique que la gestion d’ombrage intégrée SMA Shadefix permet de garantir que la puissance maximale globale de chaque string de panneaux photovoltaïques soit détectée et que l’énergie disponible soit utilisée au mieux même en conditions ombragées.

« Les optimiseurs de panneaux ne permettent d’obtenir de meilleures valeurs que dans le cas d’installations photovoltaïques soumises à des ombrages importants », indique le Dr W.-Toke Franke (Assoc. Prof.) de l’Université du Danemark du Sud. Le risque de défaillances est par ailleurs accru dans les installations photovoltaïques équipées d’optimiseurs au niveau du module. Dans une installation, plus le nombre de composants est important, plus le nombre de connexions nécessaires est élevé, ce qui constitue un risque accru de défaillance du système ou d’incendie. Dans son ensemble, l’étude (The Impact of Optimizers for PV Modules) contredit donc les déclarations d’ordre général vantant une production d’énergie supplémentaire grâce à l’utilisation d’optimiseurs. Elle ne montre que très peu de scénarios dans lesquels l’utilisation d’optimiseurs améliore la puissance du système, commente le fabricant allemand.

Découvrez ici les résultats de l’étude résumés dans un livre blanc.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This