Top Menu

Le CEA-Liten teste les techniques d’intégration architecturale des panneaux PV

Au-delà de la performance, l’aspect esthétique est primordial quand il s’agit de poser des panneaux photovoltaïques sur des façades de bâtiments. Le CEA-Liten, qui suit de près la tendance BIPV (photovoltaïque intégré au bâtiment), a récemment testé 3 techniques visant à leur conférer une couleur ou à y imprimer des motifs, et étudié la dégradation du rendement et le vieillissement des modules.

Sur la période 2019-2020, trois nouvelles technologies fournies par les partenaires du laboratoire ont été évaluées. Il s’agit de verres imprimés, de verres comportant en surface une couche mince filtrante et de films de résine encapsulante imprimés par sérigraphie. Des cellules solaires à hétérojonction ont été intégrées dans les modules et une interconnexion filaire a été sélectionnée pour éliminer l’impact visuel des rubans de cuivre. Le comportement de ces matériaux lors de la fabrication des modules a ensuite été étudié, de même que leur efficacité à laisser passer la lumière.

Les tests réalisés dans une enceinte climatique pour accélérer le vieillissement des modules ont confirmé des bonnes performances PV relatives pour les 3 technologies testées. Lors de la fabrication des modules avec film polymère imprimé par points (dots), des ajustements de procédés ont permis de réduire les déformations. Des améliorations sont à l’étude pour mixer les avantages de chaque technologie et des essais en conditions réelles sur la plate-forme INCA à l’INES vont être lancés, souligne le CEA-Liten.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This