Top Menu

ALERTE : Nexcis stoppé par EDF !

Un collectif de salariés, opérateurs, techniciens et cadres de Nexcis, société créée il y a six ans pour industrialiser une technologie de panneaux photovoltaïques à couches minces CIGS* devenue filiale à 60% d’EDF, vient de lancer une alerte : la maison-mère aurait en effet décidé fin février de ne plus investir et viserait désormais une procédure de cessation totale d’activité, avec une fin programmée pour le 31 juillet 2015.

 

nexcis-270315Pourquoi cette fermeture, maintenant, alors que la société a atteint une performance au niveau des meilleurs mondiaux du secteur et que l’industrialisation est toute proche ?

Les salariés en ont été informés le 2 mars dernier. Cette cessation totale entraînerait la suppression immédiate de 80 emplois. Le collectif rappelle que Nexcis a cristallisé un investissement total de 60 millions d’euros sur les 5 dernières années, dont 25 millions d’euros d’argent public et 35 millions d’euros apportés par EDF.

Installée avec une ligne de R&D dès juin 2009 dans l’ancienne unité de fabrication de STMicroelectronics (6 pouces) à Rousset (Bouches du Rhône), près d’Aix-en-Provence, la société Nexcis est dirigée depuis sa création par Olivier Kerrec et présidée depuis fin 2013 par Antoine Cahuzac qui est par ailleurs directeur général d’EDF Energies Nouvelles.

2nexcis-270315

* Sa technologie CIGSe2 (cuivre, gallium, indium, séléniure) avait été développée au milieu des années 2000 au sein de l’IRDEP, un institut mixte de recherche et développement sur l’énergie photovoltaïque où les chercheurs travaillent sous les trois tutelles d’EDF, du CNRS et de l’école d’ingénieurs Chimie-Paristech. Voir nos articles précédents concernant Nexcis à l’aide du moteur de recherche.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This