Top Menu

Accord de coopération franco-brésilien dans le solaire

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a signé un accord de coopération avec AB Solar, son homologue brésilien regroupant les entreprises du secteur photovoltaïque.

Cet accord prévoit notamment un renforcement des actions de collaboration commerciale, industrielle, de recherche et développement et de formation entre les membres des deux associations professionnelles, au Brésil, en France et dans des pays tiers.

Kyocera-021115Des échanges de pratiques exemplaires en matière de réglementation, d’environnement, de coopération technique, de mise en place de procédure qualité, de financements sont également prévus dans le cadre de cet accord.

Le Brésil s’est fixé pour objectif de déployer 35 GW de puissance photovoltaïque à l’horizon 2023. Fin 2014 la puissance installée ne dépassait pas les 8 MW. De nombreux adhérents du SER (PME, ETI et grands groupes) sont déjà présents dans ce pays. Le système électrique est structuré autour d’acteurs clairement identifiés (régulateur de l’énergie, gestionnaire de réseau, ministère). L’électricité photovoltaïque est d’ores et déjà compétitive dans un contexte national de baisse des ressources hydrauliques et de stagnation des projets hydroélectriques de grande ampleur.

Photo : Un projet d’éclairage à l’énergie solaire du plus grand axe routier du Brésil sur l’Arco Metropolitano de Rio de Janeiro est en cours de finalisation avec des modules PV de Kyocera installés par Soter au cours des deux dernières années et financés par le gouvernement de l’État de Rio de Janeiro. Un peu plus de la moitié des 145 km de routes sera éclairée la nuit par quelques 4300 lampadaires à énergie solaire autonomes, d’une puissance cumulée de 3,2 MW (DC).

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This