Top Menu

Panneaux PV : les prix de gros actuels sont en mesure de tirer la croissance

Le prix de gros des panneaux photovoltaïques en silicium cristallin continuent de reculer très faiblement en ce début d’année 2017, constate la plateforme commerciale allemande pvXchange. Les prix des modules solaires diminuent quasiment tous d’environ 1 c€/Wc.

Le marché européen semble toutefois n’évoluer que lentement, freiné par exemple en Allemagne par le passage à une nouvelle réglementation. Pour Martin Schachinger, président et CEO de pvXchange, ce changement oblige en effet les développeurs de projets à passer une période d’adaptation. Les toitures photovoltaïques de plus de 750 kWc ne sont ainsi plus réalisables que sur appel d’offres. Il semblerait toutefois que de nombreux acteurs misent sur les prix plus faibles des modules solaires pour étoffer leur catalogue de projets à réaliser au cours des prochains mois. Preuve en est, selon le CEO de pvXchange, le nombre actuel de demandes de devis pour des installations PV encore à l’étude dont la concrétisation dépend vraisemblablement d’autres facteurs que le prix.

Le repowering : un vrai marché potentiel ?

Panneaux PV : prix moyens pratiqués sur le marché européen en février 2017

S’il est difficile d’avancer des prévisions, la situation sur le marché allemand et européen du photovoltaïque permet d’être globalement optimiste, estime Martin Schachinger. De plus, la saison des maintenances annuelles démarre actuellement, entraînant nettoyages et réparations après l’hiver. Le remplacement de panneaux défectueux par des modules équivalents n’est pas toujours aisé et parfois même quasiment impossible : les fabricants ont arrêté l’assemblage des anciennes séries voire ont complètement disparu du paysage. Le patron de pvXchange voit toutefois une autre solution : le « repowering ». Vu les niveaux de prix atteint aujourd’hui, le choix de remplacer non pas par des modules équivalents en terme de puissance mais par des solutions plus performantes se pose. Une approche aussi adaptée aux générateurs PV réalisés il y a quelques années avec des panneaux solaires à couches minces, qui affichent une baisse de rendement de 15 à 20% mais dont les fabricants ont déposé le bilan depuis belle lurette. Un repowering total d’une installation peut se révéler beaucoup moins coûteuse qu’il n’y paraît.

 

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This