Top Menu

H55 exploite les retombées de Solar Impulse pour la propulsion à l’énergie solaire

André Borschberg, co-fondateur de l’initiative Solar Impulse, co-pilote du tour du monde en avion solaire et détenteur du record de vol non-stop pour un avion monoplace tournant à l’énergie solaire, se lance dans une nouvelle aventure. Il vient de fonder, en coopération avec des partenaires, la société H55, un essaimage de Solar Impulse dédié à la technologie de propulsion électrique à l’énergie solaire dans l’aviation.

©-Jean-Marie-Urlacher

Après avoir œuvré à la construction des deux avions Solar Impulse et volé notamment pendant 5 jours et 5 nuits d’affilée au-dessus de l’Océan Pacifique lors du tour du monde (voir notre article), André Borschberg continue son engagement pour des transports aériens plus propres et moins bruyants, entre autres avantages. La société H55 travaille sur la chaîne complète de propulsion, sur la source d’énergie et sa gestion, sur l’interface de pilotage et sur tous les systèmes de contrôle. L’avion électrique de démonstration de H55 portant la référence aEro1 vient d’effectuer un vol de plus de 50 heures.

L’héritage technologique de Solar Impulse

« Le transport aérien électrique disruptera sans aucun doute l’industrie aéronautique. Quand j’ai démarré l’aventure avec Solar Impulse il y a quinze ans, la propulsion électrique était anecdotique mais elle est désormais considérée comme une piste majeure de développement dans toute l’aéronautique. Et ce qui est encore de la science fiction aujourd’hui sera la réalité de demain », estime André Borschberg. La propulsion électrique aurait pour elle des avantages en termes de poids, d’efficacité, de souplesse, de fiabilité, de coût, de potentiel d’innovation, de bruit, et de qualité environnementale. Des avions électriques offriraient de nouvelles possibilités de transport urbain et pourraient jouer un rôle essentiel pour la mobilité des personnes.

H55 a été créé par André Borschberg, président du directoire, Sébastien Demont, auparavant responsable de l’ingénierie électrique dans le programme Solar Impulse, Dominique Steffen, ex-champion du monde de parapente (Red-Bull) et jusqu’ici responsable de l’ingénierie projets chez Kissling & Zbinden (bureau indépendant d’ingénieurs civils), Thomas Pfammatter, pilote professionnel (avion et hélicoptère) avec plus de 10000 heures de vol, et Gregory Blatt, ex-directeur général marketing et relations externes dans le cadre du programme Solar Impulse.

A côté des retombées technologiques de Solar Impulse dans le cadre de la société H55, Bertrand Piccard, l’initiateur, président et pilote de Solar Impulse, continue, lui, à porter le message de son projet historique. Il a récemment initié la World Alliance for Efficient Solutions, une plateforme conçue pour fédérer les principaux acteurs des greentechs afin de trouver des solutions répondant aux défis environnementaux.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This