Top Menu

Bruxelles autorise 600 millions d’euros de soutien au solaire innovant en France

La Commission européenne vient d’autoriser 600 millions d’euros d’aides financières pour encourager la production d’électricité de source renouvelable à partir d’installations photovoltaïques innovantes au sol ou sur les bâtiments d’une capacité totale de 350 MW en France.

Le budget indicatif de 600 millions d’euros est financé sur le budget de l’État français. Le soutien est accordé aux installations solaires innovantes d’une capacité de production comprise entre 100 kW et 5 MW. Les bénéficiaires seront sélectionnés dans le cadre d’appels d’offres organisés jusqu’en 2019.

« Notre futur reposera sur les énergies renouvelables. L’initiative française à laquelle la Commission donne son feu vert aujourd’hui encouragera les investissements dans des installations solaires innovantes. Elle contribuera à la transition de la France vers un approvisionnement énergétique sobre en carbone et durable sur le plan environnemental, conformément aux objectifs environnementaux de l’UE et à nos règles en matière d’aides d’État, sans fausser indûment la concurrence », souligne Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence.

Les installations sélectionnées bénéficieront d’un soutien sous la forme d’un tarif d’achat ou d’un complément de rémunération, soit une prime venant s’ajouter au prix de vente sur le marché, pendant 20 ans.

Informations annexes

Le régime d’aides respecte les lignes directrices de 2014 concernant les aides d’État à la protection de l’environnement et à l’énergie.

Selon la Commission, il devrait permettre à la France d’atteindre ses objectifs en matière de climat, conformément aux objectifs environnementaux de l’UE.

La directive sur les énergies renouvelables a défini, pour tous les États membres, des objectifs à atteindre d’ici à 2020 en ce qui concerne la part d’énergie produite à partir de sources renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie. Pour la France, cet objectif est fixé à 23 %. Le régime d’aides maintenant autorisé vise à contribuer à la réalisation de cet objectif.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This