Top Menu

Une toiture PV de 2,2 MWc équipe un ancien site de l’armée à Bergerac

Retenu à l’appel d’offres CRE 4 sur bâtiments en avril 2017, le projet de centrale photovoltaïque de 2,2 MWc occupant une surface de 22000 m2 sur les toitures de l’ancien site militaire de l’ESCAT à Bergerac est désormais concrétisé. Réalisé par Tryba Energy, le site sera officiellement inauguré le 26 février prochain. Le montant de l’investissement s’est élevé à 3 millions d’euros. L’électricité photovoltaïque produite sera agrégée par CNR en vertu d’un contrat signé en décembre 2018.

Le projet avait été dévoilé par la société alsacienne de Gundershoffen (Bas-Rhin) en mai 2017, après avoir été retenu lors de l’appel d’offres de la CRE (voir notre article). La centrale PV comprend 7648 panneaux solaires de Voltec Solar, et a nécessité la mise en œuvre de 29 onduleurs (de marque Huawei). Sa puissance totale s’élève à 2218 kWc, pour une production annuelle d’électricité attendue autour de 2388 MWh (avec un ensoleillement estimé à 1077 heures). Tryba Energy est aussi en charge de la surveillance et de la maintenance du site.

L’Établissement spécialisé du commissariat de l’armée de terre (ESCAT) avait fermé ses portes fin juillet 2014, comme il avait été annoncé plusieurs années auparavant dans le cadre d’une révision générale des structures publiques de la Défense. La Communauté d’agglomération bergeracoise (CAB) est devenue propriétaire de ce site d’entrepôts où l’Armée de Terre stockait et organisait l’approvisionnement des ses unités en vêtements et mobiliers divers. Après l’étude de diverses possibilités de reconversion, elle a fini par louer une partie des bâtiments à diverses entreprises et activités (conserverie, embouteillage, etc).

En 2017, les élus ont voté pour un bail emphytéotique liant la collectivité sur une durée de 25 ans à Tryba Energy pour un euro symbolique de redevance annuelle, et une rénovation totale des toitures au bénéfice des locataires. Cette dernière aura entraîné une mise à jour des exutoires de désenfumage, un renforcement de charpente permettant une mise aux normes actuelles. Le tout devrait aussi permettre à la CAB d’attirer des entreprises pour louer ces bâtiments équipés de toitures neuves et sécurisées.

Un contrat d’agrégation signé avec CNR

La centrale PV de Bergerac est par ailleurs le premier générateur solaire exploité par Tryba Energy dont la production d’électricité de source photovoltaïque sera agrégée par CNR. Un contrat d’agrégation d’une durée de 4 ans a en effet été signé entre les deux entités. La production de trois centrales solaires de Tryba sera ainsi agrégée par CNR dans ce cadre dès cette année 2019, pour une puissance totale de 10 MWc en incluant Bergerac. Les deux autres centrales solaires sont situées en Alsace. Les trois sites correspondent à des projets PV au sol et sur ombrières issus de l’AO CRE 4, et fonctionnent sous le dispositif du complément de rémunération. Avec ce dernier, le prix d’achat de l’électricité sera une moyenne des prix mensuels du marché EPEX SPOT, auquel s’ajoute un complément de rémunération versé par EDF.

« Nous avons souhaité travailler avec un agrégateur reconnu sur le marché européen, solide financièrement, disposant de sa propre salle de marché et d’une équipe de météorologues », a déclaré Marie Odile Becker, directrice générale de Tryba Energy. « Au travers de ce partenariat, nous allons optimiser la valeur de l’électricité produite par les trois parcs photovoltaïques tout en partageant avec Tryba notre expérience et notre savoir-faire dans la gestion d’énergie renouvelable», a souligné Pierre-Jean Grangette, directeur valorisation de l’énergie de CNR.

CNR propose son offre d’agrégation à tout producteur aux actifs sortant de l’obligation d’achat et à ceux bénéficiant du mécanisme de complément de rémunération. A fin 2018, la firme gérait déjà près de 350 MW issus de centrales réparties sur tout le territoire national.

Créée en 2008, la société Tryba Energy, filiale du Groupe ATRYA fondé et présidé par Johannes Tryba, leader européen des solutions pour l’habitat (portes et fenêtres notamment), développe des projets photovoltaïques en France et dans le monde. Le Groupe réalise un CA de 400 millions d’euros et emploie 1800 salariés. En France, Tryba Energy a concrétisé ces dernières années plus de 50 MWc de centrales solaires (sol, toiture et ombrières de parking). Un département télésurveillance et maintenance gère plus de 300 centrales à travers la France et garantit une production optimale. A l’international, Tryba Energy a réalisé des projets en Roumanie (12 ha, 6 MWc en 2013), Ouganda (30 ha, 10 MWc sur tracker en 2018), et Ukraine (25 ha, 7 MWc en 2018), et est également présent au Burkina Faso et au Niger.

, , , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This