Top Menu

Sunpartner Technologies cherche à céder des activités pour se relancer

Confrontée à un manque de financement, la société Sunpartner Technologies, installée à Rousset près d’Aix-en-Provence, a demandé le lancement d’une procédure de redressement judiciaire le 8 janvier dernier. Ceci après six années de recherche et développement et trois années d’industrialisation de sa technologie Wysips®* de film solaire photovoltaïque pour les secteurs de l’électronique grand public et du bâtiment.

Cette décision est apparue comme inéluctable après plusieurs mois de discussions infructueuses avec ses investisseurs historiques et avec la BEI (Banque Européenne d’Investissement) “malgré le potentiel de l’offre technologique”, précise la firme. La BEI lui avait déjà accordé un prêt il y a un peu plus d’un an (voir notre article).

Afin de pouvoir poursuivre ses activités dans ces deux secteurs, Sunpartner Technologies souhaite maintenant céder chacune de ses activités à des industriels spécialisés dans ces domaines de l’électronique grand public et du bâtiment, qui partagent sa vision concernant l’intérêt et l’apport de l’énergie solaire dans des applications du quotidien. La société précise avoir d’ores et déjà reçu plusieurs marques d’intérêt de la part de fournisseurs et de clients, et envisage de conclure des accords dans les prochains mois. Si elles aboutissent, ces opérations se feront dans le cadre du redressement judiciaire, procédure qui devrait faciliter la mise en œuvre des éventuelles mesures de reprise sous l’égide du tribunal.

Sunpartner avait démarré l’activité commerciale sur les deux secteurs l’an passé. Dans le secteur du bâtiment, une première installation a été réalisée sur la Tour Silo à Lausanne, et cinq nouvelles commandes ont été enregistrées en 2018. « Nous avons accompli le plus difficile grâce à une équipe motivée avec un niveau exceptionnel d’expertise technique dans plusieurs domaines : l’optique, l’électronique, le photovoltaïque, les matériaux et les process industriels. L’entreprise a notamment mis au point deux procédés industriels dédiés à chacune des activités bâtiment et électronique grand public. Sur l’activité bâtiment, nous avons réalisé un très gros travail de prescription et nos solutions pour les façades vitrées ou opaques ont retenu l’attention de nombreux architectes en France et à l’étranger. Les promoteurs, les bureaux d’études et les façadiers ont également commencé à intégrer nos solutions dans leurs projets, solutions qui permettent aux façades de devenir des enveloppes actives, productrices d’énergie pour réaliser des bâtiments plus performants, dans l’hôtellerie, les bureaux, les gares ou les aéroports », souligne Ludovic Deblois, président de Sunpartner. Au total, la firme détient un carnet de commandes d’une centaine de projets représentant un chiffre d’affaires potentiel de l’ordre de 20 millions d’euros en France et dans les pays limitrophes pour 2019 et 2020. Au-delà des projets de bâtiments de bureaux, Sunpartner Technologies s’est aussi rapproché d’un cabinet d’architecte de la SNCF (l’AREP) dont le siège abrite actuellement une exposition de ses solutions. La société co-développe également des fenêtres intelligentes avec plusieurs leaders mondiaux pour des lancements produits sous 12 à 18 mois. Voir également notre article sur la coopération avec Vinci dans le domaine de la fenêtre intelligente

« Du côté des applications grand public, des leaders du marché prévoient de lancer leurs produits en 2019 et 2020 pour une autonomie totale ou partielle de leurs montres connectées. Nous sommes donc à la recherche d’industriels pour faire avancer ces activités et convertir nos prévisionnels de chiffre d’affaires. Les ventes ont commencé, il faut maintenant financer et assurer la croissance. Le temps est limité pour monter ces opérations, mais nous avons déjà des marques d’intérêt », précise Ludovic Deblois. Dans le domaine des montres connectées, Sunpartner a en effet signé un accord de licence avec le Chinois Truly Semiconductor, spécialiste des écrans. Le transfert de technologie vers l’usine de Shanwei, dans le Sud du pays, est en cours de finalisation, avec l’objectif de livrer les premiers fabricants de montres avant l’été 2019.

Depuis sa création, Sunpartner Technologies a été mondialement reconnu pour sa technologie disruptive Wysips®, qui permet de capter l’énergie solaire et de la convertir en électricité, de telle sorte que des objets ordinaires peuvent pratiquement (voire totalement) se passer de sources d’énergie extérieures. Partant, elle a bâti son modèle industriel et commercial sur la conception et l’intégration de solutions photovoltaïques innovantes et invisibles destinées aux secteurs de l’électronique grand public (appareils mobiles, objets connectés) et de la construction (villes intelligentes). Sunpartner Technologies a été créé en 2008 à Rousset, en France. La société emploie aujourd’hui 68 personnes et possède un portefeuille de plus de 100 brevets. Depuis sa création, elle a levé 73 millions d’euros de financements.

*What You See Is a Photovoltaic Surface : ce que vous voyez est une surface photovoltaïque

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This