Top Menu

Neoen continue son développement à l’international

En Australie, la centrale solaire hybride DeGrussa d’une puissance de 10,6 MW à trackers mono-axe tourne désormais à pleine capacité. Propriété de Neoen qui a investi en fonds propres, ce site se présente comme la plus grande installation intégrée hors-réseau combinant solaire et stockage pour une utilisation par l’industrie minière en Australie et probablement dans le monde. Parallèlement, le producteur français d’énergies renouvelables vient de boucler le financement d’une centrale photovoltaïque de 101 MWc au Salvador.

La construction du tout premier site solaire PV de taille industrielle du Salvador peut maintenant commencer. Le projet comprend deux parties, l’une consiste en une centrale photovoltaïque de 76 MWc gagnée par Neoen à la suite de l’appel d’offres lancé au Salvador en 2014, et une deuxième centrale solaire PV de 25 MWc négociée en gré-à-gré avec l’une des principales entreprises de distribution électrique du pays. Le financement est assuré par la Société interaméricaine d’investissement (IIC), pour le compte de la Banque interaméricaine de développement (groupe BID), et Proparco, filiale de l’Agence française de développement. Le projet représente un investissement total de 151 millions de dollars, dont 88 millions seront financés par le Groupe BID (un prêt cofinancé par le Fonds canadien pour le climat destiné au secteur privé dans les Amériques, géré par l’IIC) et 30 millions par Proparco, grâce à des emprunts sur 18,5 ans. Neoen investira 33 millions de dollars de fonds propres dans le projet. La centrale PV contribuera à la diversification du bouquet énergétique salvadorien, mais pas seulement. La société locale Providencia Solar, filiale à 100% de Neoen créée pour porter le projet, prévoit en outre de consacrer 3 % du chiffre d’affaires de la centrale (soit environ 500000 dollars par an) au financement d’investissements sociaux prioritaires.

Le projet témoigne des ambitions de Neoen en Amérique centrale et dans les Caraïbes. Le groupe français a par ailleurs récemment été retenu pour la construction d’une centrale photovoltaïque en Jamaïque (voir notre article).

En Australie, la centrale PV hybride de 10,6 MW avec trackers à un axe couplée à une installation de batteries Li-ion de 6 MW a été mise en service le mois dernier pour le compte de la mine de cuivre et or DeGrussa, appartenant à Sandfire Resources et située à Meekathara, en Australie occidentale (voir également notre article). Elle est intégrée dans un dispositif de génération d’électricité au diesel de 19 MW et bénéficie d’un contrat d’achat de 6 ans. Elle a été conçue pour fournir la majorité des besoins en électricité en journée de Sandfire et pour réduire les coûts énergétiques de la mine en remplaçant une partie de la production diesel par de l’énergie solaire photovoltaïque grâce au stockage. La centrale PV a représenté un investissement de 40 millions de dollars australiens. Le financement a été obtenu grâce notamment à une avance remboursable de 20,9 millions de dollars australiens de l’agence australienne pour l’énergie renouvelable (ARENA) et à un emprunt de 15 millions de dollars australiens auprès de l’institution financière Clean Energy Fund Corporation (CEFC).

Neoen construit par ailleurs deux phases de 100 MW chacune dans le parc éolien Hornsdale en Australie du Sud, et est prêt à commencer la construction de 125 MW de projets solaires en Nouvelle-Galles du Sud. Le groupe dispose d’un portefeuille de plus de 1000 MW de projets à travers l’Australie et vise à la possession et exploitation de 600 MW d’ici 2020 dans le pays. Développeur, financeur, constructeur et exploitant de centrales électriques utilisant les énergies renouvelables (solaire, éolienne et biomasse), Neoen est détenu par Impala SAS, son actionnaire principal, ainsi que par le fonds Capénergie II (géré par Omnes Capital) et par Bpifrance. Implanté en France, au Portugal, en Australie, au Mexique, en Égypte, au Salvador et au Mozambique, le groupe s’est fixé pour objectif d’atteindre une capacité installée de plus de 1000 MW en 2017.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This