Top Menu

Feu Vert pour une centrale PV de 180 MW sans subvention en Allemagne !

Après accord de son conseil de surveillance, l’énergéticien EnBW se prépare à lancer les travaux de construction d’une centrale photovoltaïque* de plus de 180 MW à Weesow- Willmersdorf, à proximité de Werneuchen dans l’État fédéral du Brandebourg (Allemagne). La mise en service de ce qui représente la plus grande centrale solaire du pays à ce jour devrait intervenir dans à peine un peu plus d’un an. Le site sera réalisé sans tarif d’achat ni complément de rémunération garanti par la loi EEG**.

La centrale photovoltaïque réalisée par Neoen à Cestas (Gironde) affiche une puissance de 300 MW.

La pose des premiers câbles du site de Werneuchen est prévue pour début 2020, en vue d’une mise en service complète du site avant la fin 2020. Les quelque 465000 modules solaires seront répartis sur quatre champs divisés par un réseau local de chemins qui resteront accessibles au public. Les installations purement techniques du projet s’accompagneront de mesures compensatoires pour la protection des espèces et de l’environnement. Le terrain et ses alentours deviendront notamment des prairies riches en espèces. Des prés seront ensemencés, des buissons et des arbres plantés, des haies et des biotopes-relais aménagés en prolongement naturel de la zone de protection de la faune et de la flore de Weesower Luch qui borde la centrale photovoltaïque au sud.

Premier grand projet PV d’EnBW réalisé sans subvention

EnBW figure parmi les plus grands énergéticiens en Allemagne et en Europe. Le groupe dispose actuellement d’une capacité de production PV de 100 M, et 25 MW supplémentaires sont en cours de réalisation outre-Rhin grâce à des projets retenus lors des appels d’offres de l’Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur). Il se développe en France depuis un an, et a notamment renforcé sa présence sur l’Hexagone en juin dernier avec le rachat de Valeco (voir notre article) qu’il veut faire entrer dans le top 5 du renouvelable en France.

À Weesow- Willmersdorf, EnBW table sur une production annuelle d’électricité d’environ 180 millions de kWh, ce qui représenterait la consommation d’approximativement 50000 foyers outre-Rhin (hors chauffage). L’énergéticien commercialisera cette électricité en la revendant à ses clients et sur le marché de l’électricité.

« Par sa dimension, cette centrale PV donne un coup de pouce important au développement de notre portefeuille d’énergies renouvelables. Nous accélérons dans le solaire pour en faire notre troisième activité », déclare Hans-Josef Zimmer, directeur technique d’EnBW. Avec la mise en œuvre du projet de Weesow-Willmersdorf, l’énergéticien vise à démontrer que des projets PV de cette envergure peuvent, comme des projets hydroélectriques jusqu’ici, être réalisés sans subvention, notamment via une rémunération telle qu’elle est prévue par la loi allemande sur les énergies renouvelables (Erneuerbare-Energien-Gesetz/EEG). C’est la première fois que l’entreprise construit un site PV sans cette aide financière, une situation rendue possible par la baisse des coûts dans le secteur du solaire de plus de 80% ces dix dernières années. Des effets de synergie du fait de la dimension de la centrale y ont eux aussi contribué. « Nous sommes convaincus que des centrales photovoltaïques non subventionnées de cette taille peuvent être rentables mais seulement si, grâce à l’EEG, les renouvelables continuent de bénéficier de la priorité d’injection. Cette réglementation ainsi que d’autres contenues dans l’EEG doivent perdurer pour que les investissements dans les renouvelables restent économiquement faisables à l’avenir », explique Hans-Josef Zimmer. La loi EEG prévoit en effet que l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables doit être injectée dans le réseau avant l’électricité produite selon d’autres méthodes**.

Le projet de Weesow- Willmersdorf avait initialement été conçu par la société allemande Procon Solar. EnBW l’a repris il y a un peu plus d’un an, et travaille depuis à son développement*. « Nous disposons d’une réserve de projets de plus de 800 MW en Allemagne, dont certains de grande envergure », souligne Thorsten Jörß, directeur du développement des projets photovoltaïques chez EnBW. Parallèlement, le groupe mise aussi sur le développement de projets photovoltaïques bénéficiant de l’aide EEG, d’une puissance maximale de 10 MW. « Ils représentent eux aussi une part essentielle de notre stratégie photovoltaïque mais, pour être rentables, les centrales de cette taille nécessitent encore une rémunération EEG », précise Thorsten Jörß.

*voir notre article

**La loi EEG, pour Erneuerbare-Energien-Gesetz, est équivalente à l’obligation d’achat en France, avec un tarif d’achat ou un complément de rémunération garanti sur 20 ans.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This