Top Menu

Valeco bientôt dans le giron de l’énergéticien EnBW ?

Des négociations exclusives sont en cours en vue de la finalisation d’un accord de cession de la société montpelliéraine Valeco à l’énergéticien allemand EnBW. Présente dans le Top 10 des exploitants de centrales EnR sur le marché français, Valeco exploite une capacité totale de 276 MW en éolien et de 56 MW en solaire photovoltaïque. Elle dispose en outre d’un portefeuille de plus de 1700 MW de projets en développement.

Valeco emploie environ 135 personnes dans les secteurs de l’énergie éolienne et photovoltaïque, et est présente sur toute la chaîne de valeur en France (développement, construction et exploitation). La société a d’ailleurs été retenue en février dernier pour 6 projets solaires représentant 4,3 MWc lors de la 6e période de l’appel d’offres pour des installations solaires sur bâtiments, pour son propre compte et celui de tiers (voir notre article). Elle génère actuellement un chiffre d’affaires annuel d’environ 50 millions d’euros. EnBW cherche, pour sa part, à développer ses activités dans le photovoltaïque et dans l’éolien. Un programme intitulé Strategie 2020 inclut jusqu’à 8 millions d’euros d’investissements à cet effet, en Allemagne et sur certains marchés hors Allemagne. EnBW a par ailleurs aussi dévoilé récemment son intention de développer des projets solaires sans faire appel à des subventions, dans un premier temps en Allemagne (voir notre article). Son offre pour une reprise de 100% des parts de Valeco a été déposée jeudi dernier. L’énergéticien allemand est déjà présent sur l’Hexagone aussi bien dans l’éolien que dans le solaire depuis l’an passé. La balle est maintenant dans le camp des employés de Valeco. Des détails financiers concernant la transaction n’ont pas été divulgués.

Pour ses propriétaires, Holding Gay et la Banque des Territoires de la Caisse des Dépôts, l’offre d’EnBW représente la meilleure opportunité pour le futur de Valeco et ses employés, et lui donnerait les moyens à la fois d’accélérer son développement en France et de compter parmi les leaders européens du renouvelable. La Holding Gay, qui a créé Valeco et accompagné sa croissance depuis plus de 20 ans, envisage de céder sa participation pour s’orienter vers de nouveaux investissements avec une démarche RSE. Pour la Banque des Territoires, il s’agit de laisser la place à un investisseur privé et d’utiliser les fonds pour d’autres projets, notamment dans la production d’énergies renouvelables.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This