Top Menu

Une ombrière PV pilote à micro-onduleurs Enphase pour alimenter le centre de formation de l’INES

A Chambéry, l’Institut National de l’Energie Solaire (INES) vient d’équiper son centre de formation d’une ombrière photovoltaïque de façade avec des modules bi-faciaux. Cette installation pilote de 3 kW intégrant la technologie de micro-onduleurs d’Enphase Energy est à la fois un outil de test et de formation. Fonctionnant en autoconsommation, elle permet au bâtiment, qui abrite aussi un bureau d’études, de couvrir aujourd’hui 100% de ses besoins d’éclairage et de chauffage.

L’INES prévoit en outre l’intégration de solutions de stockage Enphase pour stocker l’excédent d’électricité non autoconsommée, et d’utiliser la batterie AC pour alimenter le bâtiment lorsque la production PV ne suffit pas.

L’ombrière intègre dix panneaux photovoltaïques de différents acteurs du marché et permet de comparer la productivité de chaque module. Les 10 modules diffèrent en technologie, fabrication et exposition, mais intègrent tous des micro-onduleurs M250 Enphase Energy afin de faciliter le test des différentes configurations. Cette combinaison permet aux élèves en formation d’étudier en même temps différentes technologies de panneaux photovoltaïques disponibles sur le marché, ainsi que les micro-onduleurs et les systèmes de monitoring d’Enphase Energy avec la passerelle de communication Envoy-S Metered et le logiciel Enlighten pour la surveillance du système et la collecte des données précieuses de production d’électricité.

Les micro-onduleurs Enphase M250

Dans le contexte actuel d’autoconsommation, la technologie micro-onduleur apporte un plus en termes d’optimisation de la production de chaque module. Le bilan énergétique d’une installation équipée de micro-onduleurs est ainsi plus important qu’avec seulement un onduleur de chaîne. Le monitoring embarqué, transmis par la passerelle de communication Envoy-S Metered permet aux équipes de l’INES de disposer de données concrètes et précisément localisées. La surveillance de l’installation est un critère clé pour l’étude comparative des modules, et permet d’identifier les disparités de l’installation. Une expertise est prévue prochainement. Elle permettra de valider le bon fonctionnement et le dimensionnement optimal des micro-onduleurs.

Créé en 2005, l’INES regroupe aujourd’hui 400 collaborateurs du CEA et de l’Université Savoie Mont Blanc, pour la recherche, l’innovation et la formation sur l’énergie solaire et ses applications (bâtiment, mobilité, réseaux, sites isolés). Les démonstrateurs installés sur site lui permettent de juger la pertinence des solutions avec une étude comparative des technologies et d’effectuer des recommandations pour des configurations optimales ou d’accompagner des projets innovants.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This