Top Menu

Une banque d’investissement chargée de trouver un acquéreur pour les actifs CPV de Soitec

Soitec met en œuvre son planning de désengagement du solaire photovoltaïque à concentration (CPV) en vue de recentrer ses activités sur l’électronique, son cœur de métier. Une banque d’investissement a été mandatée pour la cession des actifs de la division Soitec Solar, incluant activités industrielles, centrales et propriété intellectuelle, à l’exclusion de ceux liés à la « Smart Cell ».

Soitec454En attendant, compte tenu des dépenses dans le solaire depuis 2009, la firme ne s’attend pas à récupérer son investissement initial. Elle a engagé des actions pour réduire les coûts fixes de cette activité, qui devraient s’établir à 26,9 millions d’euros au second semestre 2014-2015, dont 11,3 millions d’euros au seul 4e trimestre, après 30,5 millions d’euros au premier semestre. L’effectif a été ramené à 272 personnes à fin mars 2015 (contre 385 à fin décembre 2014, essentiellement du fait de l’arrêt des activités industrielles aux Etats-Unis.

Le spécialiste des matériaux semiconducteurs d’extrêmes performances pour l’électronique et l’énergie confirme donc ses annonces de janvier dernier. Au 4e trimestre de son exercice 2014-2015, la société a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 68,9 millions d’euros, soit un recul de 44 % comparé aux 123,1 millions d’euros à la même période de l’exercice précédent, mais une hausse de 43% par rapport aux 48 millions d’euros enregistrés au 3e trimestre 2014-2015. Sur l’ensemble de l’exercice, le chiffre d’affaires s’élève à 222,9 millions d’euros, dont 177,7 millions d’euros avec son activité électronique (en hausse de 6,1% en annuel) et 43,2 millions d’euros dans le solaire (en recul de 45,3% en annuel).

Le chiffre d’affaires généré dans le solaire provient de ventes en Afrique du Sud pour 24 millions d’euros (projet Touwsrivier), aux États-Unis pour 12,5 millions d’euros (projet Desert Green notamment), en Chine pour 3,5 millions d’euros et en Europe pour 2,1 millions d’euros. Pour réussir sa restructuration, Soitec a négocié un financement et des prêts avec des partenaires et actionnaires (CEA Investissement, CEA-LEti, Shin Etsu Handotai, banques), dont le closing est attendu avant fin mai 2015 et qui s’ajouteront au produit de la cession de ses actifs dans le solaire.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This