Sélectionner une page

Réglementation environnementale 2020 : « les derniers ajustements confirment le rôle prépondérant des énergies renouvelables »

Réglementation environnementale 2020 : « les derniers ajustements confirment le rôle prépondérant des énergies renouvelables »

Suite à la présentation des derniers ajustements concernant la RE 2020, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) salue la prise en compte, lors de la concertation menée par le gouvernement, des propositions de la filière pour rendre ce dispositif réglementaire encore plus opérationnel dans le déploiement des solutions renouvelables au service du bâtiment durable.

Après une dernière phase de consultations, les ministres en charge de l’écologie et du logement ont dévoilé, jeudi 18 février, la dernière version de la future Réglementation environnementale 2020 (RE 2020). Si cette dernière version comporte des adaptations significatives, notamment sur le calendrier d’entrée en vigueur et les réseaux de chaleur, qui en permettront une mise en œuvre efficace, la RE 2020 conserve son ambition initiale concernant la prise en compte de la chaleur renouvelable, analyse l’organisation professionnelle.

Le SER se félicite de l’accueil favorable du gouvernement aux propositions de la filière pour prendre en compte les efforts de verdissement des réseaux accomplis et programmés par les collectivités, en décalant le calendrier et les seuils d’application de la réglementation, ainsi qu’en permettant l’allongement de la durée de validité de la procédure du Titre V. Toutefois, la filière restera attentive à l’application pratique de la disposition dérogatoire (Titre V) accordée aux réseaux de chaleur.

Le SER prend acte également de la volonté du gouvernement d’étudier les dispositifs donnant une place aux gaz renouvelables dans le logement neuf.

« Les dernières précisions présentées par Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon montrent l’écoute du gouvernement, et la volonté d’aboutir à une réglementation à la fois ambitieuse et pragmatique. Certains points d’application restent toutefois à affiner et préciser pour rendre pleinement efficace cette future réglementation en matière de déploiement de solutions renouvelables et de décarbonation », commente Damien Mathon, président de la commission Énergies renouvelables et Bâtiment du Syndicat des énergies renouvelables.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This