Top Menu

Recom confirme son intérêt pour le marché français du PV

Le fabricant de modules solaires Recom (Recom Solar), repreneur de Sillia VL à Lannion en 2017*, compte fournir ses produits pour 1 GW de projets de centrales photovoltaïques sur l’Hexagone «  au cours des prochaines années », et confirme l’extension de 50 MW à 300 MW pour la capacité d’assemblage de l’usine ex-Sillia. Parallèlement, la firme déménage son siège européen à Lannion, depuis Düsseldorf (Allemagne) où il se trouve actuellement.

Fin 2018, Recom-Sillia avait été retenu pour 150 MW de projets PV issus d’appels d’offres et répartis sur l’ensemble du territoire français, dont 45 MW actuellement en construction seront achevés à la mi-2019. La firme mise sur sa position (procimité, empreinte carbone) pour continuer à être présent sur les appels d’offres. Pour Hamlet Tunyan, président-fondateur de Recom, « la France soutient le déploiement, la fabrication et la R&D pour l’énergie solaire, et la combinaison d’objectifs ambitieux et d’exigences strictes est une motivation importante pour que nous investissions dans le pays ».

Après la reprise de Sillia, Recom avait déjà dévoilé un plan d’investissements pour cette extension de capacité, à 300 MW à Lannion pour la France, et plus globalement à 1 GW en Europe. Recom possède des unités de production dans plusieurs pays, et comptait monter une usine de 700 MW en Arménie. A ce jour, la firme n’a pas confirmé d’avancement sur ce projet. En juillet dernier, elle aurait racheté des équipements de l’usine d’assemblage de module solaires de Jabil en Pologne, qui avait annoncé la liquidation de cette activité début 2018.

*Recom avait été créé à l’origine en Italie en 2007 mais a, depuis, changé aussi bien d’implantation que de nom. Voir notre article en cliquant ici

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This