Top Menu

PV : les tarifs d’achat en hausse au 1er trimestre 2019

La CRE a publié il y a quelques jours les conditions d’achat de l’électricité produite par les installations photovoltaïques jusqu’à 100 kWc pour le premier trimestre 2019, suite à délibération le 24 janvier dernier. Ces tarifs d’achat et primes de rémunération applicables du 1er janvier au 31 mars 2019 sont en légère hausse par rapport à ceux du 4e trimestre 2018.

Le tableau synthétise de manière simplifiée les conditions tarifaires applicables sans présenter l’ensemble des sous-catégories et des spécificités de calcul nécessaires à la détermination du tarif pour un projet.

La prime à l’intégration au bâti n’existe plus depuis l’automne dernier. Les évolutions trimestrielles des tarifs restent conditionnées par les demandes de raccordement du trimestre précédent. Avec 78 MWc, les installations de puissance entre 9 et 100 kWc rémunérées au tarif Tb sont très majoritaires (18 MWc pour le tarif Ta et donc les installations de moins de 9 kWc).

Les volumes représentés par l’ensemble des demandes de raccordement pour des installations photovoltaïques de puissance inférieure à 100 kWc enregistrées en métropole continentale, en vente en totalité ou en autoconsommation, sont relativement constants depuis le démarrage du dispositif actuel au milieu du 2e trimestre de 2017 (arrêté du 4 mai 2017). Cette situation est alarmante car le volume trimestriel reste inférieur à 100 MWc*.

Un dispositif particulier pour les ZNI ?

Les demandes de raccordement enregistrées dans chacune des six zones non interconnectées pour des installations photovoltaïques de puissance inférieure à 100 kWc fonctionnant en vente en totalité affichent un volume inférieur à 10 MWc au 4e trimestre 2018, mais en hausse comparé aux 6,2 MWc du trimestre précédent.

Le tableau ci-contre présente de manière simplifiée les valeurs des tarifs de base pour chacun des territoires visés par le dispositif. Des coefficients de majoration prévus par l’arrêté susmentionné permettent de calculer les tarifs applicables aux installations de puissance inférieure à 36 kWc à partir de ces tarifs de base. Considérant que le développement du photovoltaïque dans les zones non interconnectées suit une dynamique différente de celle du territoire métropolitain, la CRE propose de décorréler les tarifs d’achat des ZNI des demandes de raccordement déposées en métropole continentale en introduisant des coefficients spécifiques. Elle recommande par ailleurs de différencier le calcul pour les gammes de puissance 0-9 kWc et 9-100 kWc, à l’instar de la métropole continentale.

*Pour plus de détails et pour consulter la délibération de la CRE, cliquer ici

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This