Top Menu

Centrales photovoltaïques : l’autoconsommation, ça marche !

Lyon L’autoconsommation de l’électricité de source renouvelable, en particulier photovoltaïque, était au centre des débats lors de la manifestation Be Positive 2015, incluant le salon des EnR, qui s’est déroulée la semaine dernière à Lyon. Une conférence d’Enerplan a notamment démontré, preuves à l’appui, que l’autoconsommation de l’électricité de source photovoltaïque fait sens avec l’atteinte de la parité réseau – soit un prix du kWh solaire inférieur à celui du kWh distribué – pour certains segments dans le sud de la France.

Richard Loyen, délégué général d’Enerplan, a montré l’intérêt de l’autoconsommation de l’électricité PV aussi bien pour le résidentiel individuel et EnerplanAutoconsoGen448collectif que pour le tertiaire et l’industrie ou encore pour des îlots/quartiers. Certes, les profils diffèrent en termes de puissance installée et de rapport consommation/production. Le résidentiel collectif et l’autoconsommation à l’échelle d’un îlot urbain nécessitent aussi un cadre réglementaire pas encore défini aujourd’hui. Les installations PV destinées à l’autoconsommation doivent respecter certains critères : l’ensemble de la production doit être auto-consommée sur le site ; la puissance souscrite en soutirage doit être supérieure à la puissance crête de l’installation ; et le compteur de soutirage en place doit obligatoirement être de type électronique. A noter qu’une installation PV pour l’autoconsommation, étant sans contrat d’achat, économise le compteur de production. Dans le résidentiel individuel, le profil serait plutôt celui de microsystèmes PV de 250 Wc à 1 kWc avec une autoconsommation quasi totale de la production. La RT 2012 pourrait aussi dynamiser le marché de la construction neuve du fait de la déduction possible de 12 kWhep/m2/an. Mais ce marché n’est pas développé pour l’instant, les tarifs d’achat en vente totale étant plus intéressants.

Des exemples concrets
Plusieurs régions (Alsace, Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône Alpes) ont toutefois lancé des appels à projets ou des programmes de subventions pour inciter à l’autoconsommation. La hausse inexorable du prix de l’électricité tirée du réseau peut, à elle seule, constituer une incitation pour de nombreuses applications dans les régions du Sud. Un appel à projet national a aussi été annoncé pour les installations de plus de 100 kW, avec bonification des kWh auto-consommés et une valorisation du surplus au moyen d’une prime. En attendant, l’autoconsommation constitue une opportunité que d’aucuns ont saisie à bras le corps.

 

EnerplanAutoconso448Le Syndicat intercommunal d’assainissement de Rennes Nord a ainsi équipé sa plateforme de compostage de Betton (35) d’une centrale PV de 146,25 kWc, mise en service en mars 2014, pour alimenter le parc de machines dédiées à la station d’épuration (pompes, compresseurs, centrifugeuses, brasseurs…). L’opération a été montée avec le soutien de l’Agence locale de l’énergie et du climat de Rennes. Le montant de l’investissement a été de 197 k€ (soit un coût d’installation de 1,35 €/Wc). Le taux d’autoconsommation est de 100 %, le taux d’autoproduction de 6 à 8% avec une production annuelle de 165600 kWh. Une centrale PV de 300 kW, appelée « Soleil du Grand Ouest » est en cours de finalisation sur la plateforme logistique de Biocoop à Melesse (35), financée par un investissement d’Enercoop, d’Energie Partagée et de citoyens. La mise en service du site, qui est en cours de réalisation par Armorgreen, est prévue d’ici avril-mai 2015. Le taux d’autoproduction atteindrait 12% , et le taux d’autoconsommation 99%. L’investissement total s’élève à 550 k€ (soit un coût d’installation de 1,83 €/Wc). Enercoop Bretagne vendra directement l’électricité solaire à Biocoop en vertu d’un « contrat de proximité » développé par l’énergéticien, pour un prix négocié entre les deux parties.

SlideOfaenrAutoconso448En complément, Sven Rösner, directeur adjoint de l’Office franco-allemand pour les énergies renouvelables, a précisé qu’en Allemagne, le nombre d’installations PV en autoconsommation ne cesse de croître : ainsi, la part des installations PV de moins de 10 kW autoconsommant une partie de leur production est passée de 7% en 2009 à 95% l’an dernier, et le taux pour celles de 40 à 1000 kW a atteint 75% en 2014, contre 2% en 2010. Avec un prix de l’électricité de 29,9 c€/kWh actuellement pour un particulier, l’autoconsommation est de fait très rentable : sans passage par le réseau, « l’autoconsommateur » bénéficie d’une exemption totale de toutes les taxes et prélèvements ainsi que du coût d’utilisation du réseau, soit une diminution de 10,6 c€/kWh. En Allemagne, la vente à un tiers à proximité directe de l’installation est aussi autorisée, moyennant une connexion directe homologuée et sans passage par un réseau public, et rentable.

 

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This