Top Menu

Viessmann résout le problème de surchauffe des capteurs solaires avec des chercheurs français

Essai toitA l’occasion du salon ISH, rendez-vous international des professionnels de l’eau et de l’énergie qui s’est déroulé à la mi-mars 2015 à Francfort (Allemagne), la société Viessmann, spécialiste des solutions de chauffage et d’eau chaude sanitaire, a dévoilé le capteur solaire thermique Sol Pro Select, une nouveauté mondiale développée en coopération avec des chercheurs de l’Institut Jean Lamour de Nancy : ce capteur solaire thermique de nouvelle génération apporte une solution au problème de surchauffe de ce type d’équipement en faisant appel à l’effet thermochrome.

Capteurs_absorbants SolProSelectCe développement a en effet permis de contourner un problème technologique des capteurs solaires thermiques qui peuvent voir leur température interne monter jusqu’à 200°C en cas d’exposition continue à un rayonnement solaire intense en l’absence de besoin d’eau chaude sanitaire (par exemple lorsque les occupants de la maison sont absents). La surchauffe résultante peut entraîner un vieillissement prématuré. Une collaboration entre les responsables de l’usine de Viessmann située à Faulquemont, en Moselle, et les chercheurs de l’institut Jean Lamour de Nancy, a permis de résoudre ce problème. Ils ont utilisé pour cela un effet dit thermochrome. Grâce à la régulation passive et individuelle de sa température maximale de fonctionnement (150°C), le problème de surchauffe du capteur est éliminé avec une garantie de rendement optimal du panneau. Avec cette innovation, l’économie d’énergie d’une installation solaire thermique Sol Pro Select peut dépasser 60%. Viessmann a déjà reçu une commande de 10000 unités pour ce capteur thermique de nouvelle génération.

Effet thermochrome

L’effet thermochrome est illustré par la photo ci-dessus : pour une température supérieure à 80°C, seule l’émissivité infrarouge du capteur Sol Pro Select augmente.

Les capteurs solaires thermiques utilisés pour la conversion directe de l’énergie solaire en chaleur affichent en général un fort rendement : 83% à 85% de l’énergie solaire est en effet directement exploitable pour la production d’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage (soit une efficacité sans comparaison aucune avec les 25% maximum d’un panneau solaire photovoltaïque). L’économie d’énergie réalisée par une installation solaire thermique peut ainsi dépasser les 50% par rapport à une installation traditionnelle pour l’eau sanitaire.

L’Institut Jean Lamour est un laboratoire de recherche en science des matériaux lié au CNRS et à l’université de Lorraine. Ses six grands domaines de recherche sont : la métallurgie, les matériaux, les nanosciences, les plasmas, les surfaces et l’électronique. Avec un effectif de 500 personnes actuellement réparties sur cinq sites à Nancy, Metz et Epinal, il est l’un des plus importants centres de recherche sur les matériaux en Europe. L’institut déménagera en 2015 dans un bâtiment neuf sur le campus ARTEM à Nancy. La société Viessmann Faulquemont SAS emploie plus de 500 collaborateurs sur son site de production mosellan.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This