Sélectionner une page

Neoen remporte 81,6 MWc de projets solaires en France

Neoen remporte 81,6 MWc de projets solaires en France

Neoen, producteur indépendant français d’énergies renouvelables, annonce avoir remporté 81,6 MWc, lors des deux derniers appels d’offres gouvernementaux pour les centrales solaires au sol (« CRE Innovation » et « CRE 4.9 »).

Neoen remporte 73,6 MWc de projets solaires lors de l’appel d’offres CRE 4.9. A ces 73,6 MWc s’ajoutent 8 MWc remportés par Neoen à la fin du mois de décembre 2020, dans le cadre de l’appel d’offres CRE Innovation.

Les 73,6 MWc remportés à l’appel d’offres CRE 4.9 se décomposent en cinq projets de puissances allant de 3 à 39 MWc, détenus par Neoen, conformément à son modèle « develop-to-own ».

D’une puissance de 39 MWc, la future centrale solaire au sol de Loirecopark, située dans le département de la Sarthe, sera implantée sur des terrains appartenant à la Communauté de Communes Sud Sarthe et sera l’une des plus grandes centrales de Neoen en France. Elle permettra de revaloriser un site dégradé, ancien terrain militaire affecté par une pollution pyrotechnique. Une fois mise en service, à la fin de l’année 2022, elle produira un volume d’électricité verte équivalent à la consommation en électricité de 26 000 habitants.

Les quatre autres projets lauréats de l’appel d’offres CRE 4.9 se situent dans les départements de la Haute-Vienne, de l’Ain et du Calvados. La mise en service de ces centrales s’échelonnera entre la fin de l’année 2022 et le début de l’année 2023. Tout comme le projet de Loirecopark, trois de ces projets sont des centrales solaires au sol et contribueront à la réhabilitation de sites dégradés, qui est une priorité de Neoen. Le quatrième est un projet d’ombrières de parking, et verra son capital ouvert à l’investissement participatif.

Deux autres projets ont été désignés vainqueurs de l’appel d’offres CRE Innovation en décembre 2020, pour une puissance totale de 8 MWc. Ces deux centrales solaires au sol bénéficieront d’une maintenance prédictive innovante, grâce à un outil de détection automatique et analytique des éventuels défauts des panneaux solaires. L’une, à Portets en Gironde, d’une puissance de 5 MWc, sera implantée sur une ancienne carrière tandis que la seconde, d’une puissance de 3 MWc et située dans le département de la Loire sur la commune de Saint-Priest-la-Prugne, permettra la réhabilitation d’un ancien site minier d’uranium.

Au cours des neuf périodes d’appel d’offres CRE 4, Neoen a remporté 364,6 MWc de projets solaires, ce qui représente un investissement total supérieur à 300 millions d’euros. Près des deux tiers des projets remportés sont implantés sur des sites dégradés ou en ombrières de parking ; 183 MWc sont déjà en service ou en construction.

A cette capacité de 364,6 MWc remportée au cours des différentes périodes d’appel d’offres CRE 4 s‘ajoutent les 8 MWc de l’appel d’offres CRE Innovation ainsi que 66 MWc remportés lors de l’appel d’offres CRE Bi-technologique de 2018 pour lequel Neoen était le premier lauréat. En 4 ans, Neoen a donc remporté 438,6 MWc dans les appels d’offres du gouvernement français.

« Neoen démontre à travers ces nouveaux succès la pertinence de sa stratégie et la qualité de ses projets. Je remercie nos équipes d’Aix-en-Provence, Bordeaux, Nantes et Paris pour leur engagement dans le développement de ces parcs solaires, au plus près des territoires. En tant que premier acteur indépendant du solaire en France, Neoen est fier de participer activement à la décarbonation du mix énergétique français », souligne Xavier Barbaro, p-dg de Neoen.

Chiffre d’affaires en hausse de 18% en 2020

Neoen annonce un chiffre d’affaires (non audité) de 298,8 millions d’euros en 2020, en hausse de 18% par rapport à 2019. A taux de change constants, il a progressé de 20%. Neoen a mis en opération 769 MW et lancé la construction de 987 MW en 2020. Le groupe a gagné plus de 1 GW de nouveaux projets sur l’année, dont plus de 600 MW au 4e trimestre. Le portefeuille sécurisé atteint 5,2 GW au 31 décembre 2020 contre 4,1 GW à fin 2019.

« Nous avons enregistré en 2020 un chiffre d’affaires en hausse de 18%, porté par la croissance continue de notre capacité en opération. Cette performance s’est accompagnée d’une avancée significative dans la réalisation de nos projets dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19. Nous avons en effet mis en service près de 800 MW et lancé la construction de près de 1 GW au cours de l’exercice. Nous avons également remporté plus de 1 GW de nouveaux projets en Australie, en Finlande, en France et en Irlande. La fin d’année a été particulièrement dynamique avec le gain de la Victorian Big Battery en Australie, l’une des plus grandes batteries au monde, et la signature d’un PPA corporate pour un parc éolien finlandais avec un consortium de quatre grands groupes néerlandais. Ces succès confortent notre objectif de 5 GW en opération ou en construction à fin 2021 et soutiennent nos perspectives de croissance à long terme », souligne Xavier Barbaro.

Avec une capacité en opération ou en construction de plus de 3,6 GW à ce jour, Neoen est une société active notamment en France, en Argentine, en Australie, en Finlande, en Irlande, en Jamaïque, au Mexique, au Mozambique, au Portugal, au Salvador et en Zambie. En particulier, Neoen opère le parc solaire le plus puissant de France à Cestas (300 MWc) et la première centrale de stockage à grande échelle au monde à Hornsdale en Australie (150 MW / 193,5 MWh). Neoen vise une capacité en opération ou en construction d’au moins 5 GW fin 2021.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This