Sélectionner une page

Meyer Burger se réservera l’intégralité de sa production de cellules solaires

Meyer Burger se réservera l’intégralité de sa production de cellules solaires

Le Suisse Meyer Burger obtient un financement par emprunt de 185 millions d’euros pour une nouvelle expansion de sa capacité de production de cellules et des modules à partir de 2022. Infléchissant sa stratégie, le fabricant n’envisage plus de vendre des cellules solaires à hétérojonction à des tiers mais transformera à la place toutes les cellules solaires de sa propre production en modules.

Le financement par emprunt de 185 millions d’euros va servir à augmenter la capacité de production annuelle en Allemagne pour atteindre 1,4 GW de cellules solaires à Thalheim (Bitterfeld-Wolfen) et 1 GW de modules à Freiberg. Par ailleurs, une deuxième usine de modules devrait démarrer ses activités en 2022 avec une capacité initiale de 0,4 GW, équilibrant la capacité des cellules et des modules.

Meyer Burger accélère ainsi ses plans d’expansion, visant déjà à atteindre une capacité de cellules et de modules de 1,4 GW chacun d’ici fin 2022.

Meyer Burger avait précédemment annoncé son intention de lever 180 millions de francs suisses de financement par emprunt d’ici 2022 pour étendre sa capacité de production à 1,4 GW de cellules et 0,8 GW de modules. Avec ce nouveau montage financier, le conseil d’administration de Meyer Burger Technology a l’intention d’accélérer l’expansion avec 1,4 GW de capacité de production de cellules et de modules d’ici la fin 2022, comblant ainsi l’écart entre le module et capacité de la cellule.

L’intention est d’atteindre une capacité de production annuelle de modules de 1 GW à Freiberg, en Allemagne et initialement de 0,4 GW sur un deuxième site de fabrication de modules d’ici la fin de 2022.

« Meyer Burger peut désormais se concentrer entièrement sur l’activité de modules à marge plus élevée. En même temps, ce montage financier nous permet de développer notre activité plus rapidement. Un processus de sélection du site de production du deuxième module est en cours. La société a l’intention de concevoir la deuxième usine de modules pour produire des modules de type utility-scale, mais avec la possibilité de produire également des modules pour toiture en fonction de la demande du marché », souligne Franz Richter, président du conseil d’administration.

Meyer Burger prévoit d’introduire des panneaux pour grandes centrales solaires (modules en feuille de verre et modules en verre-verre bifaciaux) avec une puissance de module allant jusqu’à 570 W et une efficacité allant jusqu’à 22,9% en 2022. D’ici 2026, la société prévoit d’augmenter la capacité de production de cellules et de modules à 5 GW chacun et d’atteindre 7 GW chacun d’ici 2027. Cela nécessitera également la création de nouveaux sites de fabrication.

Sur la base de la stratégie révisée et du développement actuel du marché, la société s’attend à un chiffre d’affaires d’au moins 550 millions francs suisses (500 millions d’euros) pour 2023 avec une marge brute d’au moins 40%, une marge EBITDA d’au moins 25% et un ratio dette nette sur EBITDA inférieur à 1,5. Le mix de produits expédiés en 2023 devrait inclure jusqu’à 30% de modules de type ulitily-scale. Les objectifs à long terme pour 2027 restent inchangés avec des ventes attendues d’au moins 2,0 milliards de francs suisses (1,8 milliard d’euros), une marge EBITDA d’au moins 30%.

Pour atteindre les objectifs déclarés de 7 GW de capacité d’ici 2027, en plus du financement par emprunt de 185 millions d’euros, un autre financement de 260 millions d’euros (CHF 286 millions) est nécessaire. L’investissement pour une capacité égale de cellules et de modules pour la phase initiale d’achèvement de la capacité de 1,4 GW est estimé à 195 millions d’euros par GW. L’investissement pour une expansion supplémentaire est estimé à 160-175 millions d’euros par GW.

Voir la présentation de Meyer Burger

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This