Sélectionner une page

Les énergies renouvelables dépassent le gaz et le charbon dans la production d’électricité en Europe

Les énergies renouvelables dépassent le gaz et le charbon dans la production d’électricité en Europe

En 2020, l’Europe a connu l’année de l’électricité la plus verte de l’histoire : pour la première fois, l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables a dépassé celle des combustibles fossiles. Les énergies renouvelables représentaient 38% du mix électrique européen en 2020, tandis que les combustibles fossiles ne représentaient que 37%. C’est ce que montre une analyse conjointe d’Agora Energiewende et du groupe de réflexion britannique Ember.

Ce changement a été rendu possible par la croissance rapide de la production d’énergie éolienne et solaire qui a presque doublé depuis 2015. En 2020, un cinquième de l’électricité de l’UE provenait déjà de systèmes d’énergie éolienne et solaire. Les proportions les plus élevées ont été enregistrées au Danemark (61%), en Irlande (35%), en Allemagne (33%) et en Espagne (29%).

À l’inverse de la croissance des énergies renouvelables, la production d’électricité au charbon a diminué de moitié depuis 2015. Rien qu’en 2020, elle a chuté d’un cinquième. Les centrales au charbon n’ont ainsi fourni que 13% de l’électricité européenne. Pour sa part, la production d’électricité à partir du gaz naturel n’a baissé que de 4% en 2020.

« L’Europe a franchi une étape importante au début d’une décennie d’action mondiale pour le climat. La croissance rapide de l’énergie éolienne et solaire a contraint la part du charbon à décliner. Mais ce n’est que le début, car l’Europe compte sur l’énergie éolienne et solaire non seulement pour assurer l’élimination de la production d’électricité au charbon d’ici 2030, mais aussi pour éliminer progressivement la production de gaz, pour remplacer les centrales nucléaires déclassées pour la demande croissante d’électricité des voitures électriques, et pour couvrir les pompes à chaleur et les électrolyseurs », a déclaré Dave Jones, analyste en chef de l’électricité chez Ember et auteur principal du rapport.

La demande européenne d’électricité a chuté de 4% en 2020 et a atteint un creux en avril lors de la première vague de Covid-19. L’étude a également révélé que l’électricité européenne consommait 29% moins de CO2 en 2020 qu’en 2015. L’intensité en carbone de la production d’électricité européenne a atteint un niveau record de 226 grammes de CO2 par kilowattheure en 2020.

« La reprise économique après la pandémie ne doit pas ralentir la protection du climat. Nous avons donc besoin d’une politique climatique forte – comme le Green Deal – pour garantir des progrès réguliers », déclare Patrick Graichen, directeur d’Agora Energiewende.

L’augmentation de l’électricité d’origine éolienne et solaire, à 51 térawattheures en 2020, est supérieure à la croissance moyenne des dix dernières années avec une moyenne de 38 térawattheures. « Cependant, pour atteindre les 100 térawattheures d’expansion annuelle nécessaires à la neutralité climatique, le niveau doit être doublé », souligne Patrick Graichen. Or les plans nationaux énergétiques et climatiques (PNEC) actuels des États membres de l’UE ne feraient qu’augmenter cette valeur qu’à 75 térawattheures d’ici 2030.

L’étude “Le secteur européen de l’électricité en 2020” est disponible en téléchargement gratuit sur www.ember-climate.org et www.agora-energiewende.de

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This