Sélectionner une page

La Chine aura investi 140 milliards dans le solaire et l’éolien en 2023

La Chine aura investi 140 milliards dans le solaire et l’éolien en 2023

En passe d’atteindre cette année un record de 230 GW d’installations éoliennes et solaires, la Chine est en tête du marché mondial des énergies renouvelables. Cela représente plus du double du nombre d’installations cumulées aux États-Unis et en Europe, selon le dernier rapport « Comment la Chine est devenue le leader mondial des énergies renouvelables » de Wood Mackenzie.

Les investissements dans les projets éoliens et solaires en Chine devraient atteindre 140 milliards de dollars américains en 2023, selon les conclusions du rapport.

« En 2020, la Chine a annoncé son objectif de neutralité carbone pour 2060 et a depuis lors réorganisé discrètement l’ensemble du secteur électrique pour soutenir l’électrification rapide et l’expansion des énergies renouvelables. Alors que nous sortons cette année des confinements liés au Covid-19, il est impressionnant de voir à quel point la Chine est en avance. Alors que certains autres marchés modèrent leurs objectifs en matière d’énergies renouvelables, la Chine a revu à la hausse ses perspectives éoliennes et solaires pour 2025 de 43%, soit 380 GW, en seulement quelques années », a déclaré Alex Whitworth, vice-président et responsable de la recherche sur l’énergie  et les énergies renouvelables en Asie-Pacifique chez Wood Mackenzie.

Depuis 2020, pour contribuer au développement des énergies renouvelables dans le pays, la Chine a réorienté des investissements importants vers les lignes de transmission, le stockage d’énergie, la sauvegarde flexible et la fabrication. Alors que les coûts de l’éolien et du solaire baissaient en Chine, le pays a également supprimé les tarifs de rachat préférentiels pour les projets d’énergies renouvelables en 2022, économisant ainsi au gouvernement des centaines de milliards de dollars en subventions. La Chine a budgétisé 455 milliards de dollars d’investissements dans son réseau électrique entre 2021 et 2025, soit une hausse de 60% par rapport à la décennie précédente. Cela comprend des lignes de transport longue distance de plus de 1000 km qui ont permis de développer plus de 100 GW d’énergies renouvelables dans la Chine intérieure. La Chine est devenue un leader du stockage d’énergie connecté au réseau, avec une capacité doublée par rapport à 2020 pour atteindre 67 GW en 2023 et une perspective d’expansion jusqu’à 300 GW d’ici 2030.

La Chine a été critiquée pour son projet de centrales à charbon de plus de 200 GW en cours de développement, mais de nouvelles politiques ont également conduit à la création d’un parc de plus de 100 GW de centrales flexibles qui brûlent moins de charbon et sont conçues pour soutenir les énergies renouvelables intermittentes.

« Les investissements de la Chine dans les énergies renouvelables et les infrastructures de soutien au cours des dernières années ont dépassé ceux consacrés à l’énergie au charbon d’un facteur de 5 pour 1. La part du charbon dans la production d’électricité n’a cessé de baisser, en baisse de 10 points de pourcentage au cours des cinq dernières années à environ 55% aujourd’hui. Environ 80% de cette réduction a été remplacée par les énergies renouvelables et le reste principalement par l’énergie nucléaire », commente Alex Whitworth.

« Alors que l’inflation des coûts a été un frein majeur sur d’autres marchés, la Chine a tiré parti de sa taille nationale massive et de la forte croissance de ses exportations pour développer rapidement la fabrication de produits solaires et réduire les coûts des modules solaires. Aujourd’hui, la Chine domine plus de 80% de la capacité mondiale de la chaîne d’approvisionnement », a déclaré Sharon Feng, analyste principale de l’énergie basée à Pékin.

La baisse des taux d’intérêt, les faibles coûts de l’énergie, la concurrence intense sur les prix entre les fournisseurs nationaux et le soutien du gouvernement à la recherche et au développement et à la fabrication ont tous contribué à la baisse des coûts en Chine

« Les prix de l’électricité en Chine sont inférieurs de moitié à ceux de l’Europe ou de l’Australie, ce qui lui confère un fort avantage concurrentiel dans le commerce mondial. Le marché chinois de l’électricité est désormais plus vaste que celui de l’Europe et des États-Unis réunis, donc s’il parvient à passer à une part élevée d’énergies renouvelables intermittentes tout en maintenant des prix stables, ce serait une réussite historique », applaudit Alex Whitworth.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This