Sélectionner une page

Inauguration du parc solaire de l’ancien camp militaire de la Martinerie

Inauguration du parc solaire de l’ancien camp militaire de la Martinerie

BayWa r.e. a inauguré le 24 septembre le parc photovoltaïque Blueberry, d’une puissance totale de 30 MWc, sur les communes de Diors, Déols et Etrechet près de Châteauroux. Un second parc est en attente d’autorisations administratives sur le même site, et pourrait voir le jour en 2023.

87 552 panneaux photovoltaïques occupent désormais 35 ha de l’ancienne base militaire de la Martinerie, dont l’activité a cessé en 2012. Les travaux ont duré près de 9 mois, faisant appel à des entreprises locales telles que Eurovia Centre Loire, ou Gavanier et Millet & Fils. Jusqu’à 50 personnes ont été mobilisées au plus fort de la construction. Arrêté quelques mois, le chantier, en plein air, n’a pas été retardé par la crise sanitaire.

L’électricité verte produite par la centrale Blueberry permettra d’alimenter localement l’équivalent d’environ 16 000 personnes.

Grâce à cette centrale solaire, 35 des 90 ha affectés pendant près d’un siècle à un usage militaire (pollution pyrotechnique), ont été dépollués et valorisés dans le cadre de la transition énergétique. Deux apiculteurs, Olivier Wick et Manuel Roger, ont installé les premières ruches sur le site. Jusqu’à 48 colonies pourront être présentes sur la centrale solaire en fonction des périodes de l’année et de la nourriture disponible pour les abeilles. Un partenariat a été noué avec le berger Guillaume des Fontaines, éleveur à Velles, qui a installé ses brebis sur les prairies du parc photovoltaïque, lui permettant ainsi d’accroître son cheptel.

Les panneaux sont fixés sur des tables en acier d’une hauteur atteignant environ 2,60 m par rapport au sol et les rangées sont espacées en moyenne de 2,5 m, permettant aux animaux de circuler librement dans l’enceinte clôturée du parc photovoltaïque.

Un second projet en attente d’autorisations administratives

La société a lancé des études pour un nouveau parc solaire dans l’enceinte de l’ancien camp de la Martinerie, d’une envergure comparable à celle du parc venant d’être mis en service. Intégralement développé par BayWa r.e., ce second projet est nommé Greenberry.

Les demandes d’autorisations administratives ont été déposées cet automne, à l’issue des études environnementales et techniques. Ce parc solaire pourrait ainsi voir le jour courant 2023, pour une mise en service attendue en 2024.

Le projet de la nouvelle centrale Greenberry occupera 35 ha supplémentaires sur les 90 que compte la zone de l’ancienne base militaire, dont l’activité a cessé en 2012. L’électricité verte produite par la centrale Greenberry permettra d’alimenter localement l’équivalent d’environ 20 000 personnes supplémentaires.

Actif en France depuis 2005, le groupe BayWa r.e. est un acteur du secteur des énergies renouvelables avec plus de 3 000 collaborateurs et 10 GW en exploitation dans le monde.

Représentée en France par BayWa r.e. France et BayWa r.e. Solar Systems, l’entreprise a déjà installé et mis en service 315 MW et assure la gestion technique et commerciale de près de 720 MW de projets d’énergies renouvelables. Elle distribue également depuis 2016 du matériel photovoltaïque auprès des installateurs. Composée de plus de 150 salariés répartis sur une dizaine de sites, dont 7 agences situées à Paris, Nantes, Lyon, Bordeaux, Le Barp, Carcassonne et Montpellier, l’entreprise se place au plus près des territoires et de leurs spécificités.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This