Top Menu

En Bref : EnergieKontor, Neoen, Engie, STACE, So-Tec

L’Allemand EnergieKontor, pionnier des énergies renouvelables depuis 1990, étend ses activités à la France et a, pour cela, choisi de s’implanter dans la Région Occitanie qui a pour ambition de devenir la 1ère région européenne à énergie positive.

Initialement surtout active dans l’éolien, EnergieKontor a développé 30 MWc de centrales photovoltaïques depuis la création de cette activité il y a 8 ans. L’entreprise concrétise son arrivée sur le marché français avec l’inauguration de ses locaux sur l’Île du Ramier à Toulouse le 6 juin prochain. Elle a choisi la ville rose en visant à y trouver un ancrage local au travers de coopérations avec des acteurs du territoire et des partenariats conformes à sa stratégie de long terme. Elle se propose aussi de signer le 14 juin prochain à Sigean une charte spécifique biodiversité, qu’elle s’engage à prendre en compte systématiquement pour ses projets. Sa zone d’intervention s’étendra sur un périmètre de 200 km autour de l’agglomération toulousaine.

Neoen dément toute opération en cours avec Engie, nous apprend GreenUnivers qui a interrogé Xavier Barbaro, président de Neoen, sur l’acquisition supposée de sa firme par le groupe dirigé par Isabelle Kocher, un scénario évoqué par nos confrères de BFM Business le 21 mai dernier.

La société canadienne Saint-Augustin Canada Electric (STACE), ancienne division commerciale de General Electric au Québec spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements électriques de grande puissance notamment pour le photovoltaïque, annonce l’acquisition de la société française So-Tec. Elle compte ainsi renforcer sa position sur le marché du solaire et développer ses activités dans ce secteur, sur l’Hexagone mais aussi dans le monde, avec le savoir-faire des équipes de la PME héraultaise. Cette dernière a acquis une expertise de chantier PV grâce à l’installation de plus de 200 sites solaires au sol, en toiture et sur ombrières, pour une puissance cumulée supérieure à 350 MW, en France métropolitaine, en zones non-interconnectées et à l’international. Elle a aussi contribué à la réalisation de serres solaires et de centrales solaires flottantes. Le canadien STACE a déjà, pour sa part, racheté la technologie du solaire photovoltaïque à concentration (CPV) de Soitec à l’automne 2016 (voir notre article). Il a aussi développé ses propres modules PV bifaciaux à faible empreinte carbone ainsi que des trackers solaires (1 axe et 2 axes), des structures fixes et des ombrières solaires.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This