Sélectionner une page

Clap de fin pour Bosch Solar CIS Tech !

Clap de fin pour Bosch Solar CIS Tech !

Annoncée à l’automne 2015 (voir notre article), la fermeture de l’usine de modules photovoltaïques à couches minces Bosch Solar CIS Tech à Brandebourg (près de Berlin) se profile pour fin 2016, avec la suppression des derniers 160 emplois dans le solaire du géant allemand.

Solar Frontier, qui vient d’obtenir le label Top PV Brand 2016 d’EUPD Research, est l’une des rares sociétés ayant réussi à s’imposer sur le marché des modules PV à couches minces en technologie CIS (Photo : Solar Frontier)

L’entité créée il y a une quinzaine d’années sous le nom de Johanna Solar avait été reprise par Bosch à la faveur de son entrée au capital d’Aleo Solar en 2009. Après le désengagement des activités solaires dans la filière silicium en 2013, Bosch avait assuré vouloir maintenir la R&D dans le secteur d’avenir des couches minces. Selon le site photovoltaik.eu, le groupe allemand aurait mené pendant plus de trois ans nombre de négociations avec des investisseurs potentiels d’Europe et d’Asie notamment. Bosch aurait estimé que le concept des derniers intéressés (apparemment un consortium suisse) n’était économiquement pas viable pour CIS Tech.

Rappelons que la filiale CIS Tech ne travaillait pas sur des modules solaires proprement dits mais plutôt sur des solutions systèmes destinées à l’intégration photovoltaïque en façade sous la forme de composants du bâtiment. Quatre systèmes ont été installés en Allemagne et le marché local aurait commencé à se développer. Des demandes pour des façades PV intégrées provenaient en outre d’Asie, de Chine et de Singapour, ainsi que d’Afrique et d’Europe, souligne photovoltaik.eu en citant Florian Fey, responsable du management produits chez Bosch CIS Tech.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This