Top Menu

Aux États-Unis, le solaire résidentiel atteint un record trimestriel de 712 MW

Les dernières statistiques de Wood Mackenzie Power & Renewables et de la Solar Energy Industries Association (SEIA) indique un nouveau record pour le marché du solaire résidentiel aux États-Unis, avec 712 MW de puissance installée au 3e trimestre 2019. Sur le marché total du photovoltaïque, la nouvelle capacité raccordée s’établit à 2,6 GW sur le trimestre, portant la puissance totale PV installée dans le pays à 71,3 GW. Les analystes s’attendent à un volume total de 13 GW sur l’ensemble de l’année.

La progression des installations solaires dans le résidentiel a permis au marché étatsunien de croître de 45% en annuel, (et de 25% comparé au trimestre précédent), avec 15 états établissant un record inédit dans le secteur. La Californie s’est équipé de 300 MW de plus, et a ainsi battu son record personnel. Des états avec de petits marchés comme l’Idaho, le Wyoming, le Nouveau Mexique et l’Iowa affichent une hausse dans le PV résidentiel grâce à des baisses de prix continuelles et à des améliorations de la compétitivité économique du solaire dans le pays.

« Ces statistiques positives soulignent clairement que les familles américaines demandent à avoir le choix de leur énergie et optent pour le solaire, et que notre industrie peut répondre à cette demande. Avec une stratégie industrielle intelligente comme, par exemple, une extension du crédit à l’investissement (ITC) et arrêter l’imposition de taxes douanières additionnelles, nous pourrions maintenir cette croissance et les investissements qui l’accompagnent. A défaut, le potentiel de déploiement serait limité et aura un impact négatif sur l’emploi », estime Abigail Ross Hopper, président et CEO de la SEIA. La Californie a toujours été moteur pour le déploiement du solaire dans le pays mais les leviers de croissance ont évolué avec une tendance vers le PV dans le neuf et un intérêt croissant de la part des utilisateurs pour les solutions solaire+stockage pour s’affranchir des risques de coupures du réseau qui ont récemment touché des centaines de milliers d’usagers », explique Austin Perea, analyste senior chez Wood Mackenzie.

Le dispositif du crédit à l’investissement devrait commencer à baisser à partir de fin 2019. C’est pourquoi les acteurs du solaire demandent une extension du dispositif, aussi pour protéger les emplois … et afin d’éviter que le marché étatsunien du PV ne subisse le recul constaté dans d’autres pays avec la baisse des aides financières.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This